twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ethiopie/Télécoms : la fraude engloutit 52 millions de dollars annuellement

mardi 7 mars 2017

L’Ethiopie subit des pertes de plus de 52 millions de dollars annuellement du fait de la fraude dans les télécommunications, a révélé Ethio Telecom, l’opérateur historique de téléphonie mobile du pays. La police nationale mène des opérations pour couper la racine de ce mal mais peine à décourager les arnaqueurs.

Les smartphones sont les proies préférées des arnaqueurs en Ethiopie. Ils ont tourné le dos aux téléphones fixes, moins de 1% de taux de pénétration et puis, le schéma, pour soutirer de l’argent aux personnes ciblées, marche mieux avec les « portables ». Selon la police nationale éthiopienne qui connait bien le procédé des carambouilleurs, le filou laisse un appel à sa cible, elle rappelle et là... c’est le piège. Au bout du fil une « voix » lui donne un autre numéro surtaxé qui commence généralement par 0899 et lui fait croire qu’elle a gagné un cadeau et si la personne ciblée tombe dans le panneau de l’escroc, ce dernier fera tout pour le faire passer un maximum de temps au téléphone pour être sûr de gagner beaucoup d’argent sur son dos. Malheureusement la ruse marche, elle a fait perdre à l’Ethiopie plus de 52 millions de dollars annuellement, a révélé Ethio Telecom lundi.

Un terrain de chasse très vaste

Si cette pratique est à la mode en Ethiopie, c’est par ce que dans le pays tout se fait ou presque grâce aux téléphones portables. Créé par la société MOSS ICT basée en Irlande, le service M-Birr, un systéme de paiement bancaire, a été lancé en Ethiopie début 2015, en collaboration avec plusieurs banques éthiopiennes et cinq institutions de micro-crédit. Une nouvelle technologie rapidement adoptée par les autorités, qui n’hésitent pas à s’attacher les services du nouveau système bancaire pour la distribution des allocations sociales. Le seul hic : ce nouveau service de paiement électronique par téléphone portable, sert aussi d’appât aux arnaqueurs. L’Ethiopie est l’un des pays les plus peuplé d’Afrique, et si tout le monde se dote d’un téléphone portable, les prédateurs n’ont plus besoin d’aller chasser ailleurs. D’ailleurs le phénomène prend des proportions inquiétantes.

Pour financer le terrorisme

Abdurahim Ahmed, le directeur de la communication du directoire d’Ethio Telecom, a fait savoir que cet argent mal acquis représente une menace pour la sécurité du pays, étant donné que la majorité des fraudeurs utilisent leur « butin » pour financer le terrorisme. De quoi mobiliser la police fédérale et l’Agence de sécurité des réseaux d’information (INSA) d’Ethiopie pour endiguer les activités frauduleuses autour des télécommunications. Au mois de juillet et décembre derniers 12 fraudeurs ont été traduit devant la justice et cela a fait grimper les résultats fiscaux des télécoms de l’année courante.

Ethio Telecom est un fournisseur intégré de solutions de télécommunications opérant en Ethiopie et proposant des services Internet, des services de données et des services internationaux et vocaux. Cependant l’Ethiopie demeure l’un des rares pays d’Afrique où le secteur télécoms est monopolisé par l’Etat et la privatisation ou la libéralisation du marché n’a jamais été envisagée et ce malgré l’appel de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), à plusieurs reprises, pour la libération du marché afin d’améliorer la qualité du service, du taux de couverture réseau, et de faire chuter le coût des services. Les autorités du pays se réservent toujours le droit d’ouvrir le secteur à la concurrence.

Khadim Mbaye

(Source : La Tribune Afrique, 7 mars 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)