twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Escroquerie dans le milieu des Télécommunications : Les consommateurs face à leur destin

jeudi 29 mai 2014

« Attention ! Sonatel vous invite à ne donner aucune suite à tout appel d’individu proposant des offres de gratuité contre la transmission de code de rechargement. »

Voilà le message que l’Opérateur numéro un de la téléphonie mobile au Sénégal envoie à ses abonnés.

En réalité, il y a des arnaqueurs qui appellent sur différents numéros pour dire à leurs propriétaires qu’ils ont gagné, soit un lot lors d’un jeu , soit un grand montant de crédit qu’on doit vous transférer, voire même recevoir après avoir rechargé un tel nombre de cartes de 10. 000 F.

Dès lors, ces soi-disants agents qui vous contactent au nom de la Sonatel, de Tigo ou encore d’Expresso, vous demandent de leur livrer certaines informations vous concernant ou de leur envoyer une somme d’argent afin de pouvoir retirer ce que vous venez de gagner.

Alors, sachez-le, rien dans tout cela n’est vrai : c’est juste un moyen de vous escroquer.

Chaque jour, Plusieurs personnes sont victimes de ces voleurs, qui utilisent les technologies de l’information et de la communication pour soutirer de l’argent aux Sénégalais. Par contre, nous pouvons considérer que, ce sont ces derniers qui leur facilitent les choses.

Certainement, vous allez nous demander le pourquoi ?

C’est simple, comment comprendre une personne qui n’a participé à aucun jeu concours organisé par un Opérateur quelconque peut ne pas douter si un beau jour on lui dit que « tu viens de gagner tel lot ou telle somme ». C’est incompréhensible. Mais on peut comprendre, car, d’une part, il existe tellement de jeux au Sénégal où l’on demande d’envoyer un SMS à partir de votre numéro mobile. D’autre part, « Deuk bi mo méti nak ! », oui, la vie est difficile dans ce pays.

Par conséquent, ce que la Sonatel est en train d’effectuer est une bonne idée. Parce que cela permet de prévenir les abonnés.

Il suffit de le vouloir pour le pouvoir : Sonatel, Tigo et Expresso peuvent mettre fin à ces escroqueries.

D’abord, tous les opérateurs de téléphonie mobile du pays devraient mener une campagne contre ces arnaques, en envoyant des SMS et des spots publicitaires dans les télévisions, les radios, les journaux, etc.

Ensuite, essayer d’arrêter ce gang en utilisant les mêmes moyens technologiques. Cela est possible, il suffit juste qu’il ait une volonté de la part des Opérateurs.

(Source : Social Net Link, 29 mai 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)