twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Enseignement à distance : Le Ced/Sénégal monte en cote

jeudi 22 juillet 2004

Hier, à l’Ena s’est tenue cérémonie annuelle officielle de remise de certificats de stages aux 270 récipiendaires de la promotion 2003-2004 du Centre d’enseignement à distance de Dakar. Cette année, la cérémonie s’est tenue dans un contexte assez spécial. Elle a lieu après la désignation du Ced/Sénégal par la Banque mondiale comme meilleur Centre d’enseignement à distance du réseau mondial de formation pour le développement et la consolidation de ces résultats. Celle-ci a été confirmée à la troisième réunion tenue à Accra du 7 au 11 juin 2004. Le Ced/Sénégal va, par la même occasion, acquérir beaucoup plus de crédibilité. Cette désignation a d’ailleurs été saluée à Dar es Salam, le Ced/Sénégal ayant remporté plusieurs fois de suite la palme du meilleur modérateur de ce système de formation. Cette formation a été suivie par des cadres du secteur public mais aussi par des cadres du secteur privé. Parmi ces derniers, il y avait des cadres du ministères de l’Education, de l’Agriculture, des Finances. Il y avait aussi des députés. Les cours ont été dispensés suivant des sessions dont "Evaluation des projets agricoles" (19 récipiendaires), "Bien communiquer pour réussir la décentralisation" (30 récipiendaires), "Protéger les groupes vulnérables : conception et mise en place de dispositifs efficaces de filets sociaux de sécurité" (27 récipiendaires), "Le financement de l’éducation" (19 récipiendaires), "Diagnostics dans les projets de développement agricole" (35 récipiendaires), "Option de réforme des pensions pour l’Afrique francophone" (61 récipiendaires).

La cérémonie, qui s’est déroulée sous la coordination de Amara Seck, lui-même récipiendaire, a été rehaussée de la présence de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre du Nepad et de la bonne gouvernance Abdou Aziz Sow, et son collègue de la Jeunesse Aliou Sow. Il y avait aussi quelques uns des directeurs généraux dont Aminata Niane de l’Apix, Mme Aminata Niane et Ibnou Gaye de l’Agetip.

Ce centre compte jouer un rôle dans la promotion du développement du Sénégal du moment qu’il permet au modérateur de se remettre dans le bain de la formation, d’après les propos de Mme Khady Diagne, une modératrice dans ce centre. Le Ced/Sénégal ayant tiré son épingle du jeu, la balle est maintenant dans le camp de l’Etat qui devrait apporter sa contribution financière, d’après M. Amara seck.

Mariama NIASSE

(Source : Wal Fadjri 22 juillet 2004)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)