twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Enrichissement illicite : l’épée de Damoclès sur la tête Me Wade, Guirassy et Ndongo Diao

mercredi 30 mars 2016

Me Abdoulaye Wade, Ndongo Diao et Moustapha Guirassy seraient sur la ligne de mire du ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba. Cette menace serait due à un abandon de créances de l’Artp au bénéfice de Expresso. Abandon survenue après les injonctions du ministre de la Communication et des Télécommunications d’alors, Moustapha Guirassy, alors que Ndongo Diao était Directeur de l’Artp.

Une créance de 8 milliards FCfa accordée par l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) serait en phase d’éclabousser l’ancien président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade. « Libération » qui nous livre l’information soutient que le dossier qui émane de l’enquête de la Cour des comptes a déjà été transmis au ministre de la Justice, ce qui pourrait déboucher sur des poursuites judiciaires.

Cette possibilité découle d’une « offrande » de la rondelette somme de 08 milliards de F Cfa faite par l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) dirigée à l’époque par Ndongo Diao, à la compagnie de téléphonie mobile, Expresso. Ce qui traduit les relations « particulières » entre l’ancien régime et cet opérateur de téléphonie.

Et, renseigne le journal, par délibération du 9 janvier 2012, le collège des délégués de l’Artp a ‘béni’’ deux forfaitures. Il s’agit de l’abandon de créance de cette instance de régulation sur Expresso Sénégal concernant les factures 2009, 2010 et 2011 relatives aux redevances de faisceaux hertziens (Fh) arrêtées à 8 milliards 12 millions et l’exonération du paiement des redevances de Fh dues au titre des années 2012 et 2013.

Ces créances ont été abandonnées après des injonctions écrites du ministre de la Communication d’alors, Moustapha Guirassy adressées à Ndongo Diao.

(Source : Pressafrik, 30 mars 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik