twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

En se payant Tigo, Wari revoit ses ambitions à la hausse

jeudi 9 février 2017

Tigo, 2ème opérateur de téléphonie au Sénégal est tombé dans le giron du groupe Wari, propriété du Sénégalais Kabirou Mbodj. L’entreprise de transfert d’argent a mobilisé une enveloppe de 80 milliards de Fcfa pour cette opération. Le processus réglementaire de rigueur est en cours pour finaliser l’acquisition.

Le groupe Wari vient d’entériner l’acquisition de l’opérateur télécom Tigo. Une opération conclue le 7 février dernier entre le groupe Millicom (propriétaire de l’opérateur) et le groupe Wari. Une opération qui doit encore suivre le processus réglementaire en vigueur au Sénégal pour que l’acquisition par le groupe Wari, de l’opérateur soit légalement acté.

Mauricio Ramos, Directeur Général de Millicom, a par ailleurs, témoigné sa reconnaissance aux autorités sénégalaises pour son soutien pendant près de deux décennies. Une bienveillance de Dakar qui a facilité la pénétration de l’entreprise touchant des millions de clients. Par cette acquisition, Wari vise également à récupérer l’image de marque de Tigo qui a tôt fait de se positionner comme un fournisseur de technologie et contributeur à une meilleure inclusion sociale et financière de ses abonnés.

« Nous exprimons également notre gratitude à l’ensemble de nos employés dont le dynamisme et l’engagement ont permis à Tigo Sénégal de devenir une entreprise solide et durable. Nous sommes convaincus que Wari saura s’appuyer sur la force de Tigo Sénégal pour encore améliorer et développer les services actuellement fournis aux clients », rassure Ramos.

Une chaîne de valeur contrôlée de bout en bout

L’acquisition de Tigo-Sénégal rentre dans le cadre de la politique de diversification du groupe Wari. Pour Kabirou Mbodj, PDG de Wari cette transaction constitue un pas décisif dans la stratégie du Groupe Wari de créer une réelle « valeur ajoutée sociale pour les populations sénégalaises et africaines ».

Le top management de Wari semble convaincu que des initiatives privées africaines, comme celle menée actuellement par sa structure, conjuguée au soutien inconditionnel du service Public et de toutes les populations, permettront un démarrage réel des économies africaines et par ricochet l’essor de tout le continent.

« Notre volonté est de mettre en commun les énergies et l’expertise des équipes des deux entités, de manière à créer une communauté Wari, capable d’offrir aux consommateurs les meilleurs services, toujours moins chers et une plus grande proximité », précise Kabirou Mbodj. En effet, grâce à cette opération Wari dont le cœur de métier s’articule autour des solutions facilitant les transactions financières et non financières peut maintenant contrôler sa chaîne de valeur de bout en bout, depuis le développement des solutions jusqu’au consommateur.

Didier Assogba

(Source : La Tribune Afrique, 9 février 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)