twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

En négociations avec l’Artp depuis juillet 2016, la 4G de Tigo et Expresso toujours incertaine

jeudi 12 janvier 2017

Le 23 juin 2016, lors de la cérémonie d’inauguration du Centre numérique de services ATOS pour l’Afrique de l’Ouest, le Chef de l’Etat Macky Sall avait dévoilé que les opérateurs de téléphonie mobile Tigo et Expresso étaient en négociations avec le régulateur télécoms pour obtenir la licence 4G. Six mois après, les consommateurs des deux sociétés télécoms attendent toujours pour savoir s’ils pourront aussi faire l’expérience de la connectivité à très haut débit sur mobile comme ceux de l’opérateur historique.

Pour Tigo et Expresso, les négociations avec l’Artp autour de la licence 4G bloqueraient toujours au niveau du prix, comme avant. Yaya Abdoul Kane, le ministre en charge des télécommunications et des postes, en marge de l’examen du Projet de loi n°39/2016 portant Code des Télécommunications, le 09 janvier 2017, a déclaré que l’Etat espère que les deux opérateurs changeront d’avis pour acquérir à leur tour la licence 4G.

Les négociations de Tigo et Expresso, révélées par le président de la République, en juin dernier, étaient intervenues après le boycott par tous les opérateurs de l’appel d’offres pour cette licence 4G, lancé par le régulateur télécoms, le 16 novembre 2015. La Société nationale des télécommunications (Sonatel), après négociations avec sa maison mère, avait finalement accepté de payer en juin 2016 la somme de 32 milliards Fcfa, réclamée par l’Artp pour la licence 4G, en échange de plusieurs garanties selon le journal l’AS.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 12 janvier 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)