twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

En attendant une liberté provisoire : Daniel Goumalo Seck retourne dans sa cellule

mardi 16 mars 2010

L’ancien Dg de l’Artp Daniel Goumalo Seck a été entendu sur le fond, hier lundi, par le doyen des juges d’instruction. Ses avocats se disent optimistes quant à une éventuelle mainlevée de mandat de dépôt. Cette décision devrait directement aboutir à sa mise en liberté provisoire.

C’est dans la matinée d’hier, à 11 heures 5 mn précises, que l’ex-directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a été conduit au bureau du doyen des juges d’instruction, Mahawa Sémou Diouf. Il est 9 heures et 55 minutes lorsque sa femme Marie Jeanne Gomis, présidente du Conseil national de crédit agricole (Cnca), arrive sur les lieux.

Durant deux heures et 45 minutes, Daniel Goumalo Seck a été entendu sur le fond par le juge du premier cabinet d’instruction du tribunal régional hors classe de Dakar, suite à son inculpation pour détournement de deniers publics et abus de biens sociaux.

Au moment où la presse recueillait l’avis de ses avocats, au sortir de cette audience, Daniel Goumalo Seck a été conduit en toute discrétion, par les agents pénitenciers, pour regagner sa cellule de prison, où il est placé sous mandat de dépôt depuis une semaine.

Son conseil, Me Baboucar Cissé, se dit optimiste quant à une issue heureuse de l’audition. ‘Daniel Goumalo Seck s’est expliqué de fond en comble sur l’affaire qui lui a valu la prison. Les faits pour lesquels il est poursuivi ne sont nullement établis. Nous avons introduit une demande de mise en liberté provisoire et le dossier va être transmis au parquet. Il va pouvoir recouvrer la liberté, d’un moment à l’autre’, dit-il confiant.

L’avocat précise que son client avait consigné la somme de 135 millions, durant la semaine dernière. Avant de préciser que consignation n’est pas remboursement et par conséquent, cela ne signifie pas qu’il a reconnu les faits de détournement. ‘Nous sommes au stade de l’instruction et il n’est pas encore déclaré coupable. S’il bénéficie d’un non-lieu, le montant lui sera intégralement restitué’, précise Me Cissé.

L’ancien Directeur général de l’Artp va-t-il bénéficier d’une liberté provisoire, au même titre que certains membres du Conseil de régulation qui ont consigné ? Le parquet va-t-il s’y opposer ? Le juge répondra à toutes ces questions dans les prochains jours.

Pape Ndiaye

(Source : Wal Fadjri, 16 mars 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)