twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Emprisonnés pour des insultes sur le net : Penda Ba, Assane Diouf, Amy Collé Dieng … pris dans la toile

samedi 30 décembre 2017

Assane Diouf, Penda Ba, Oulèye Mané, Amy Collé Dieng sont tombés dans le piège des réseaux sociaux. Rattrapés par la justice, ils sont les exemples de la dérive du net au Sénégal.

Ils ont été pris dans la toile et rattrapés par la patrouille. Oulèye Mané, Amy Collé Dieng, Penda Ba et Assane Diouf ont tissé de façon pas du tout nette leur célébrité sur le net qui est devenu un piège pour certains internautes. « L’insulteur public » est devenu roi de YouTube en animant sa « chaîne » avec des insultes dirigées contre toutes les célébrités du pays. Des Etats-Unis, Assane Diouf atteint son « quart d’heure » de gloire avec une stratégie de communication indigne d’une personnalité qui a paradoxalement séduit des Sénégalais. Expulsé des Etats-Unis, arrêté pendant quelques heures, il est libéré de façon spectaculaire. Loin de se remettre en cause, le bonhomme reprend, après quelques semaines de repos, son jeu favori. Mais il atteint le paroxysme après avoir dit des insanités sur le porte-parole du khalife général des mourides. Ainsi, il touche le fond : il est arrêté, placé sous mandat de dépôt après avoir échappé à une expédition punitive.

Même si Assane Diouf a été le « virus » du net, il a d’autres Sénégalais à côté de sa statue qui n’ont pas échappé à l’œil de la justice. Penda Ba pourrait être son pendant avec la publication de sa vidéo devenue virale : Elle a osé insulter toute une ethnie après une sortie malheureuse de Amy Collé Dieng sur WhatsApp. Placées sous mandat de dépôt, les deux dames seront finalement relâchées après avoir ravalé leurs propos.

Oulèye Mané a été arrêtée pour avoir partagé sur Whats­App un photomontage offensant du Président Macky Sall.

(Source : Le Quotidien, 30 décembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)