twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Electronique - Avec son bureau à Dakar : Siemens se positionne pour de nouveaux créneaux

mercredi 6 avril 2005

La société Siemens déploie une nouvelle gamme d’activités au Sénégal et en Afrique de l’Ouest. La société d’électronique, troisième dans le monde par son chiffre d’affaires, veut se faire connaître également en dehors des activités de télécommunication. Hier, devant la presse, le Vice-président pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, M. Sylvain Pillons, a dévoilé les nouvelles ambitions de son groupe pour cette partie de l’Afrique. La société Siemens veut s’engager dans les questions de distribution d’eau, d’énergie, l’extension des réseaux de communication, l’accès aux services de santé, et les transports.

Sylvain Pillons, dans son introduction liminaire, a déclaré à la presse : « La stratégie africaine de Siemens a toujours misé sur la croissance et le développement. Nos clients africains savent que nous serons toujours à leurs côtés, dans une semaine, dans un mois, dans un an, pour les aider avec nos solutions et nos services. » Pour montrer l’intérêt qu’elle porte au Sénégal, la société vient d’y installer son quartier général pour la région ouest et centre de l’Afrique. Mais l’entreprise d’électronique n’est pas une nouvelle venue au Sénégal.

Sylvain Pillons a reconnu que Siemens est bien implantée au Sénégal, où elle a des clients solides, parmi lesquels, Pcci, le centre d’appel dont la réputation n’est plus à faire. Il y a aussi les deux opérateurs de téléphonie du Sénégal, la Sonatel et Sentel. A chacun de ses partenaires, Siemens apporte des solutions en rapport avec ses besoins et son niveau de développement. Au Mali, Siemens travaille avec l’opérateur national, dans un partenariat qui vise à faire de Malitel « l’opérateur de réseau Gsm n°1 au Mali et lui assurer une croissance durable ». Présente dans plus de trente pays et desservant, en ce qui concerne le réseau de téléphonie mobile, plus de 38 réseaux, Siemens a un business-plan qui lui permet d’espérer réaliser, pour cette année, un chiffre d’affaires de 75 millions d’euros, soit un peu moins de 50 milliards de francs Cfa. Sylvain Pillons assure que ce chiffre devrait doubler, « voire tripler d’ici 5 ans ». Des niches sont déjà ciblées au Sénégal, avec les ambitions de construire un nouvel aéroport, l’introduction prévue de nouvelles cartes d’identités numérisées, ou le gazoduc africain. Siemens apporte, selon les mots du vice-président pour l’Afrique de l’Ouest et du centre, un support technique, un support financier, et fait la promotion de l’emploi local. Mais elle ne se positionne pas comme un opérateur qui risquerait de se trouver en concurrence avec ses clients directs.

Mohamed Guèye

(Source : Le Quotidien, 6 avril 2005)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)