twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

E-commerce : le marché africain vers une révolution

jeudi 7 juillet 2016

Malgré un taux de pénétration encore en dessous de la moyenne, l’Afrique peut désormais figurer dans la liste des régions où le e-commerce commence fortement à influencer les marchés.

Le commerce électronique (encore appelé e-commerce) est devenu depuis quelques années, un facteur très significatif pour les économies africaines et même mondiales. Même si les chiffres ne sont pas encore précis vu la complexité des différents marchés, on commence cependant à remarquer une montée en puissance des activités qui se développent via le web. De l’électroménager jusqu’aux hôtels en passant par boissons et les services, la majorité des activités qui se déroulent dans des marchés physiques trouvent désormais leur place en ligne. Cette poussée est relative au contexte de mondialisation dans lequel nos marchés se trouvent actuellement.

Le continent africain ne fait pas exception à cette assertion qui stipule que “le e-commerce est le secteur de l’avenir”. Entre facilité des opérations et multiplicité des offres accessibles en quelques clics, le commerce électronique est devenu très prisé par les clients africains. Plusieurs entreprises sont au cœur de cette révolution numérique, mais la palme d’or revient au groupe Jumia qui officie dans 9 domaines d’activité. Avec une capitalisation estimée à plus d’un milliard d’euros, cette multinationale a réussi à transformer un marché encore en proie à des difficultés extrêmes. Financé par Rocket Internet, MTN, Milicom, AXA, Orange et Goldman Sachs, ce groupe est considéré comme le leader panafricain du commerce en ligne. Entre la vente en ligne, la location de voitures, l’immobilier et la réservation d’hôtels, les 9 filiales participent activement au développement de ce secteur en pleine croissance. Parmi les filiales présentes sur le continent et une des plus importantes au Cameroun, il y a Jumia Travel, le bras séculier du groupe en matière de réservation d’hôtels. Depuis 2 ans qu’elle officie dans ce secteur, Jumia Travel est parvenu à transformer les mentalités des populations locales.

Cette révolution bénéficie pleinement aux entreprises locales mais également aux populations qui revendiquent un bien-être et une simplification des procédures. “Depuis que j’ai découvert le commerce en ligne, je ne me dérange plus pour aller faire des achats de télévision ou encore de vêtements, il suffit de me connecter et tout est facile pour moi” déclare un riverain de la ville de Douala.

Simon Mbelek

(Source : Jumia, 7 juillet 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)