twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Du développement de l’outsourcing sur les activités de finance de marché au Sénégal

jeudi 18 décembre 2014

Le Think Tank IPODE revient sur les atouts du Sénégal dans le marché de l’outsourcing dans sa dernière note parue ce 18 Décembre. L’auteure, Madame J. Sarr explique dans un papier bien documenté l’intérêt pour notre pays de se positionner dans l’outsourcing des activités de finance de marché. Elle y explique avec pertinence comment le contexte réglementaire et économique conjugué à la réduction des volumes échangés sur les marchés financiers et à la stagnation des coûts fixes des grandes entreprises, sont des conditions favorables pour développer l’outsourcing au sein des grandes multinationales européennes. C’est ce marché qu’Ipode se propose de capter. Selon Mme Sarr cette réduction des volumes échangés sur les marchés financiers et la stagnation des coûts fixes ont conduit à un changement sans précédent dans la gestion des coûts et des revenus des multinationales, réduisant ainsi de manière significative leurs marges globales. Et elle explique que pour la viabilité de ces dernières, ces multinationales ont dû s’attaquer à une réduction drastique de leurs coûts, pouvant aller jusqu’à plus de 30%. Ainsi suite au papier de Mohamed Ly intitulé « L’Offshoring une piste sérieuse pour un marché de milliers d’emplois au Sénégal » où il a été détaillés avec précision les atouts du Sénégal pour une offre fiable afin d’engranger des parts de marché importantes dans la nouvelle carte de redistribution de l’offshoring mondial.

Madame J. Sarr invite à rajouter à l’offre d’offshoring que pourrait construire le Sénégal pour les multinationales qui voudraient externaliser leurs activités informatiques et de système d’information, le volet « finance de marché ». Pour se faire, elle précise ce que pourrait être l’offre directe d’outsourcing dans ce domaine et/ou l’offre indirecte via de grands cabinets comme Accenture ou Broadridge. Selon J. Sarr « Le développement de l’outsourcing sur les activités de finance de marché est une opportunité majeure que le Sénégal devrait saisir afin d’attirer plus d’investisseurs, et créer des emplois…. » ce qui est une conviction constante au sein du Think Tank Ipode.

(Source : Leral, 18 décembre 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)