twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Droit de réponse de l’UNETTS : « les injustices et dérapages de la nouvelle direction de l’ARTP liés à la violation constante du code des télécommunications ».

samedi 27 mars 2010

Le bureau exécutif de l’UNETTS a jugé porter les clarifications qui suivent, suite à la publication dans votre journal du 26 mars 2010, des déclarations de l’ARTP sur notre conférence de Presse du 25 mars 2010.

Premièrement : L’UNETTS n’a jamais reçu de l’argent de l’ARTP dont l’ex-Directeur Général, qui avait compris l’importance des télécentres au Sénégal, avait invité à la signature d’un protocole d’accord de développement avec d’autres associations. Ce soutien, conformément aux clauses la convention signée, est exclusivement exprimé en renforcement de capacités (séminaires) et que l’ARTP payait directement les fournisseurs comme l’a si bien souligné Mr Abdoluaye BALDE, ministre des forces armées, ex-directeur exécutif dans l’affaire « ANOCI ». Pourquoi l’ARTP n’a pas répondu à BALDE ?

L’UNETTS invite l’ARTP, pour preuve de transparence, à publier, sans restrictions, tous les soutiens apportés à l’association pour permettre à l’opinion et aux autorités de juger.

Deuxiémement : la conférence de Presse de l’UNETTS interpelle la Nouvelle Direction de l’ARTP à répondre sur des questions précises qu’elle tient à dissimuler et que nous continuerons de poser : pourquoi violer l’article 46 du code des télécommunications en achetant un immeuble à 5 milliards en l’absence du conseil de régulation ? Pourquoi à chaque DG de l’ARTP, un siège de l’ARTP ? Où sont passés les 100 millions négociés avec l’agence informatique de l’Etat (ADIE) que l’ARTP devait verser à la Banque de Solidarité ? Pourquoi les rapports annuels de l’ARTP sont cumulés et restent muets sur les activités financières de l’Agence ? Pourquoi le Directeur général déclare qu’il y avait pas d’excédents budgétaires à l’ARTP et pourquoi revient t-il soutenir que les 500 millions issus de contrats avec les promoteurs sont effectivement des excédents budgétaires ? Pourquoi nous dit -il que c’est le Président de la République qui a demandé le versement des excédents budgétaires au trésor public ? Pourquoi charge-t-il son responsable des relations extérieures qui refuse de s’expliquer ?

Telles sont les véritables questions sans réponses que les sénégalais attendent.

Troisièmement : Si l’appui est jugé non productif pourquoi signer des contrats, des protocoles d’accord et mieux, pourquoi le Directeur de cabinet du PR envoie par courrier officiel le plan d’action au DG de l’ARTP ? En quoi consistent les mesures d’ajustement internes dont parle l’ARTP sinon la signature de contrats clientélistes de prestige avec Gaston MBengue, Luc Nicolai, Pamodzi. En quoi cela puissent-t-ils développer les télécommunications ? Est-ce que les sénégalais sont dupes ?

Enfin l’UNETTS connaît bien les directeurs-empereurs, qui, après avoir pendant tant d’années chanter les louanges d’un DG, pour courir derrière une nomination, pensent que l’ARTP est l’héritage de leur famille.

Le Bureau exécutif

(Source : UNETTS, 26 mars 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)