twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Digitel teste la 5G au Soudan du Sud

vendredi 14 juin 2024

Lancé en 2020, Digitel détenu exclusivement par des citoyens sud-soudanais. L’opérateur de téléphonie mobile est en concurrence avec le sud-africain MTN et le koweïtien Zain.

La société télécoms sud-soudanaise Digitel a annoncé, le jeudi 13 juin, qu’elle effectuait des tests de la 5G. L’initiative devrait permettre à l’opérateur de téléphonie mobile d’évaluer ses capacités à fournir des services commerciaux d’ultra haut débit dans le pays. Il promet déjà à ses abonnés des «  vitesses fulgurantes et une connectivité sans précédent  ».

«  Grâce à son ultra haute vitesse, sa faible latence et sa connectivité massive, la 5G permettra de fournir des villes intelligentes et de faire progresser les solutions de soins de santé dans tous les secteurs de notre économie. Le réseau permettra à nos entreprises de rester compétitives à l’échelle mondiale, à notre gouvernement de fournir des services publics plus intelligents et à nos citoyens de disposer d’une plateforme leur permettant d’explorer et de créer comme jamais auparavant  », a déclaré Jacob Maiju Korok (photo, à droite), vice-ministre de l’Information.

Une fois lancée commercialement, la 5G devrait permettre à Digitel de mieux répondre aux besoins de ses clients actuels et d’en séduire de nouveaux. L’opérateur télécoms pourra mieux s’affirmer sur un marché d’environ 11,2 millions d’habitants où il est notamment en concurrence avec le sud-africain MTN et le koweitien Zain.

Selon la plateforme de données DataReportal, le pays comptait 1,36 million d’utilisateurs d’Internet au début de l’année 2024 pour un taux de pénétration de 12,1 %. Le pays comptait également 3,97 millions d’abonnés, soit un taux de pénétration de 35,5 %.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 14 juin 2024)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 19 266 179 abonnés Internet

  • 18 595 500 abonnés 2G+3G+4G (96,58%)
    • 2G : 12,95%
    • 3G : 24,60%
    • 4G : 62,45%
  • 334 642 abonnés ADSL/Fibre (1,71%)
  • 334 875 clés et box Internet (1,71%)
  • 1162 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,74%
  • Internet mobile : 98,26%

- Liaisons louées : 3971

- Taux de pénétration des services Internet : 106,84%

(ARTP, 30 septembre 2023)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 56,70%
(Internet World Stats 31 décembre 2021)


- + de 10 000 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2023)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 382 721 abonnés
- 336 817 résidentiels (88,01%)
- 45 904 professionnels (11,99%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 30 septembre 2023)

Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 21 889 688 abonnés
- Taux de pénétration : 123,34%

(ARTP, 30 septembre 2023)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik