twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Diffusion des programmes de Beln : Le Cnra demande à Excaf d’arrêter le piratage

vendredi 1er juillet 2016

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel met en demeure le groupe Excaf télécom suite à la plainte de BeIn group media pour utilisation de son programme depuis plusieurs mois.

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a mis en demeure le groupe Excaf télécom. L’instance de régulation demande à Excaf télécom « d’arrêter immédiatement l’intégration des programmes audiovisuels » de BeIn group media, de Tf1 distribution et des chaînes de Turner. Cela, après lui avoir adressé une correspondance datant du 1er juin 2016, dans laquelle il enjoint Excaf télécom de mettre à sa disposition tout document l’autorisant à reprendre les émissions de ces groupes ou à défaut de cesser immédiatement ces violations. Un communiqué in­forme que depuis lors, c’est le silence radio de la part des responsables du groupe, « aucun élément de réponse concernant ces plaintes ». Pourtant, Excaf continue de diffuser ces programmes audiovisuels.

Après l’instruction du dossier par les services monitoring du Cnra qui ont apporté la preuve que les allégations étaient fondées, l’instance de régulation a ordonné au groupe « de retirer de son bouquet toutes les chaînes pour lesquelles il ne dis­pose pas de droit de diffusion et d’ar­rêter le piratage de contenus audiovisuels ». En clair, le Cnra de­mande à Excaf « d’arrêter immédiatement l’intégration des programmes audiovisuels de BeIn me­­dia group, Tf1 distribution et des chaînes de Turner et d’arrêter le piratage de contenus audiovisuels ». Le non-respect de cette mi­se en demeure expose Excaf télécom aux sanctions prévues par la loi.

A travers cette décision le Cnra, précise-t-on, espère mettre de l’ordre dans le marché de l’audiovisuel. Un milieu dans lequel le piratage des chaînes étrangères est un jeu favori. En effet, pour avoir le meilleur audimat, les chaînes sont prêtes à tous pour avoir une place dans des prétendus sondages. Et pour cela, rien de plus efficace que la magie du football surtout avec les championnats européens et les coupes où la plupart des jeunes sont prompts à tout pour passer une soirée de Ligue des champions devant le petit écran.

Malgré les mises en garde du Conseil national de régulation de l’audiovisuel et les sanctions qu’il avait annoncées à l’encontre du groupe, sanctions qui peuvent aller jusqu’au retrait pur et simple des droits accordés pour la commercialisation des décodeurs Tnt, le groupe dirigé par Sidy Diagne continue toujours de faire la sourde oreille.

Mbaye Guèye

(Source : Le Quotidien, 1er juillet 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)