twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Diffusion d’images obscènes d’honnêtes Sénégalaises : Appel se démarque et se réjouit de l’arrestation des fournisseurs de Seneporno

mardi 12 décembre 2017

L’Association des Editeurs et Professionnels de la presse en ligne (Appel) a appris avec consternation, la manipulation et la diffusion d’images obscènes d’honnêtes Sénégalaises sur des sites comme Seneporno et autres. A travers un communiqué parvenu à la Rédaction de Leral, Appel se réjouit de l’arrestation de ces individus malintentionnés, dépourvus d’éthique et qui, pour le gain facile, sont prêts à tout.

Les éditeurs de la presse en ligne membres d’Appel se démarquent de manière foncière, de telles pratiques qui déshonorent, au-delà de la presse en ligne, tous les médias sénégalais. Puisqu’il a été révélé que la diffusion d’images obscènes perturbe la quiétude de certains citoyens sénégalais. L’arrestation des auteurs de ces publications en ligne conforte la volonté de l’Association des éditeurs de la presse en ligne.

Ainsi, Appel s’offusque de la corrélation, faite entre ce site pornographique et la presse en ligne. Elle n’a rien à voir avec cette orientation, parce qu’elle est l’association entre médias et technologie. Or, le journalisme, reconnaît cette entité de presse, est un métier noble avec des techniques claires, mondialement reconnues.

Le président d’Appel, insiste-t-il, dans un mail daté du 15 février dernier, avait écrit au bureau pour une autorisation de porter plainte contre trois sites, notamment Seneporno, Dakarsexe et Telesenegal pour des dérives exacerbées, portant sérieusement atteinte à l’image du métier de presse en ligne. Surtout à nos mœurs et nos coutumes.

Dans ce mail, renseigne la source, il prévenait sur la tendance lourde caractérisée par la propension de certains sites à diffuser sans retenue, des informations à caractère pornographique, érotique ou des insultes les plus salaces. « Des liens avaient été joints au dossier et nous avions pris contact même avec un avocat, pour diligenter l’affaire. Malheureusement, une partie du bureau n’avait pas jugé nécessaire cette procédure, estimant que c’était à l’Etat de prendre ses responsabilités », relève la source.

Cette consultation pour une plainte avait été initiée, suite à un travail acharné au sein d’Appel qui a permis un traitement responsable de beaucoup d’événements sensibles comme entre autres, de terribles accidents, l’affaire Mbathio ou la mort d’un père de famille au cours d’une relation adultère.

Depuis sa création, estime-t-on, Appel a fait son sacerdoce, de la professionnalisation et la promotion de la presse en ligne. Ainsi, beaucoup d’activités et de contributions d’envergure ont été effectuées. Ce qui est en train de porter ses fruits.

A cet effet, Appel demande l’application des lois et des règlements contre tout site qui s’adonnerait à des publications qui dégradent nos valeurs qui font le charme du Sénégal.

(Source : Leral, 12 décembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)