twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Diffamation via Internet : Mandat d’arrêt international contre un internaute français

mercredi 7 janvier 2004

Un an d’emprisonnement ferme, un mandat d’arrêt international, 600 millions de dommages et intérêts avec exécution provisoire et une contrainte par corps au maximum. Tel est le verdict prononcé hier par le tribunal régional de Ziguinchor contre Christian Cousteau déclaré coupable de diffamation sur les personnes de Solange Morin, gérante d’hôtel à Cabrousse (Cap Skiring), Pascal Ehemba, directeur d’hôtel à Ziguinchor et du maire de la ville de Ziguinchor, Robert Sagna.

En effet, Christian Cousteau avait écrit dans son site sénégalaisement.com que l’hôtel des Hibiscus de Solange Morin, sis au Cap Skiring, était un lieu de débauche où la drogue circule et ou des touristes sont détroussés. S’attaquant à Pascal Ehemba, il écrit que dans son hôtel « le Kadiandoumagne », la cuisine y est malsaine.

Aux éventuels investisseurs qui décideraient de créer une activité en Casamance, il avertit : « Ces derniers mois, plusieurs personnalités de diverses nationalités européennes se sont vues expropriées, poursuivies, arnaquées voire emprisonnées par une mafia toute puissante locale dirigée notamment par le tout puissant bananier du cru Robert Sagna, ex-ministre milliardaire à l’origine de 1 000 scandales, expropriations et détournements de fonds dénoncés par la presse locale. »

Le dossier est jugé grave, complexe avec des origines floues, diaboliques et l’intention ne fait aucun doute pour les avocats de la défense, Mes El Hadj Diouf, Hélène Cissé et Boubacar Badji. Ils sont d’avis que Christian Cousteau veut détruire leurs clients et mettre à genoux leurs structures hôtelières. Selon Me El Hadji Diouf, conseiller de Solange Morin, Cousteau est en train de semer l’amalgame ; il ameute les internautes en abreuvant d’injures d’honnêtes travailleurs et n’épargne aucune institution sénégalaise : « La police et l’armée sont traitées de tous les noms d’oiseaux et accusées de tous les maux. Cap Skiring et Kafountine déclarés infréquentable. » « Ces derniers mois, plusieurs résidents et investisseurs de Ziguinchor, Kafountine ou Cap Skiring se sont fait détrousser et mis à poils au bord de la route », déclare-t-il dans son site le 11 décembre dernier. La mise en garde est adressée à toutes les ambassades européennes, France, Italie, Belgique, Canada, Espagne, Royaume -Uni, Suisse.

Pour Me Boubacar Badji, avocat de Robert Sagna, M. Cousteau est tout simplement un colon arrivé en retard, car n’ayant aucun égard à nos valeurs. Toutefois, il déclare être frustré de juger quelqu’un qui est absent, « pour mieux voir sa démarche intellectuelle pour détruire notre région et notre pays ». Aussi, qualifiant Christian Cousteau d’« homme dangereux », les avocats jugent qu’il mérite un châtiment exemplaire et réclament la délivrance d’un mandat d’arrêt international et une somme globale de 2 milliards à titre de dommages et intérêts, la contrainte par corps au maximum et le retrait du site des propos jugés diffamatoires sur minute et avant enregistrement sous astreinte de 15 millions de francs Cfa par jour de retard.

Dans son délibéré d’hier, le tribunal ordonnera le retrait des propos diffamatoires du site, le lancement d’un mandat d’arrêt international contre Cousteau qu’il a condamné à un an ferme. A chaque plaignant, il est accordé 200 millions et la contrainte par corps est fixée au maximum contre Christian Cousteau.

Aliou Cissé

(Source : Le Quotidient, 7 janvier 2004)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)