twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Diffamation à l’endroit de Mademba Sock : Sidya Ndiaye de la Fgts, condamné

jeudi 5 avril 2012

Poursuivi pour diffamation par Mademba Sock, secrétaire général de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (UNSAS), Sidya Ndiaye, patron de la Fédération générale des travailleurs du Sénégal (FGTS) a été déclaré coupable malgré sa volonté de faire porter le chapeau aux journalistes du ‘’ Quotidien’’, eux aussi déclarés coupables.

Deux mois de prison avec sursis et une amende de 200.000 francs Cfa. C’est la peine qui a été prononcée ce jeudi 05 avril contre Sidya Ndiaye, coupable de diffamation au préjudice de Mademba Sock.

La même peine est infligée par le tribunal correctionnel de Dakar contre le reporter du "Quotidien", Oumar Seydou Bâ, coupable également de complicité de diffamation. Tandis que Mamadou Biaye, directeur de publication du canard précité, est reconnu comme auteur principal du délit de diffamation.

Le groupe "Avenir communication", déclaré civilement responsable, doit allouer le franc symbolique Mademba Sock, secrétaire général de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (Unsas).

Pour rappel lors du procès, Sidya Ndiaye accusé de diffamation, avait nié avoir tenu les propos selon lesquels, le président de la République a promis 8 milliards de francs Cfa à Mademba Sock et Mody Guiro pour acheter leur silence dans le débat relatif à la surtaxe sur les appels entrants.

Le secrétaire général de la Fgts avait par la suite accusé le journaliste du "Quotidien", Omar Seydou Bâ d’avoir déformé ses propos.

Il a expliqué que quand il a pris la parole, lors de l’Assemblée générale du M23, il s’est offusqué de l’attitude de l’intersyndicale de la Sonatel qui selon lui, a gardé le silence lorsque le Chef de l’Etat a dit qu’il leur donnerait 2 milliards, une fois les 30 milliards escomptés sur la surtaxe seront collectés. Il a ajouté qu’il n’a jamais parlé de la Cnts et de l’Unsas dont le secrétaire est « son Grand ».

Cependant d’après le journaliste, le syndicaliste a bel et cité nommément les deux centrales syndicales ainsi que leurs leaders Mademba Sock et Mody Guiro.

« C’est quand il est descendu du présidium que je l’ai interpellé », a précisé le reporter qui a fait savoir que le journaliste l’a même appelé pour le féliciter après la parution de l’article.

Conforté par cette déclaration, l’avocat de Mademba Sock est convaincu que le syndicaliste est l’auteur des propos incriminés. D’autant plus que les mêmes informations sont relayées par d’autres journaux.

Convaincu que Sidya Ndiaye avait l’intention de nuire à la réputation de son client, Me Abdou Dialy Kane a réclamé le franc symbolique pour le compte de Mademba Sock.

A sa suite, l’avocat des journalistes Omar Seydou Bâ et Mamadou Biaye, Me Baba Diop avait déploré l’attitude du syndicaliste. « On aurait pu se passer de cette procédure si Sidya avait assumé », a asséné Me Baba Diop qui a demandé la relaxe pure et simple des journalistes.

Un argument balayé d’un revers de main par le conseil de secrétaire général de la Fgts qui a déclaré : « S’il avait tenu les propos, il les aurait assumés ».

Dénonçant l’absence de preuve, Me Amadou Diallo a jugé la citation abusive avant de formuler une demande reconventionnelle. Aussi a-t-il réclamé des dommages et intérêts estimés à un million de francs Cfa.

Une demande non satisfaite par le tribunal qui a déclaré les prévenus coupables.

Aïcha Touré

(Source : Nettali, 5 avril 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)