twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Développement du secteur : Les Tic, gage de performance

jeudi 17 avril 2014

L’apport des Techno­logies de l’information et de la communication (Tic) dans le développement des Petites et moyennes entreprises (Pme) a été revisité hier, par les acteurs lors de la commémoration de la journée de l’entrepreneur tenue hier, à la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (Cciad).

« L’impact des technologies de l’information et de communication (Tic) sur les performances des entreprises », tel est le thème de la journée de l’entrepreneur célébrée hier, à la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (Cciad). En partenariat avec Orange business services, les organisateurs de cet évènement sont largement revenus sur les opportunités qu’offrent les Tic dans le développement des Petites et moyennes entreprises (Pme).

« Dans la plupart des entreprises, les Tics sont devenues des outils courants de gestion de la comptabilité, des flux financiers, du personnel, des stocks, du patrimoine, mais également de la relation client », indique Ismaïla Kondé. Le représentant du président de la Cciad ajoute que « les Tics permettent très rapidement, au chef d’entreprise d’être informé d’une situation, d’en évaluer les risques et les opportunités, d’identifier les protagonistes et surtout de prendre des décisions stratégiques en connaissance de cause, pour le développement de son entreprise ». Par conséquent dit-il, ces outils permettent d’être plus compétitif en développant des stratégies de veille sur les pratiques des concurrents, en surveillant le comportement d’un produit sur le marché et la réaction des consommateurs vis-à-vis de ce produit.

Au-delà de ces avantages, les Tics sont pourvoyeurs d’emplois. En effet soutiennent les acteurs, « la disponibilité et la qualité des services des Tics dans un pays sont devenues des éléments comparatifs de premier ordre qui peuvent décider de l’implantation ou non de nouvelles entreprises ».

Mais, les Pme sont souvent con­frontées à des contraintes liées aux coûts. « Pour se mettre à niveau, les entreprises ont besoin d’investir », souligne le directeur de cabinet du ministre du Commerce, de l’Entre­pre­nariat et du Secteur informel. Face à cette situation assure Augustin Faye, l’Etat est en train d’entreprendre plusieurs initiatives, afin de « faciliter l’accès des Pme aux financements innovants », « créer un cadre légal, réglementaire suffisamment incitatif pour capter le maximum d’investissements dans le secteur ».

La contribution des Tic dans l’économie du Sénégal est appréciable. Son apport dans le produit intérieur brut (Pib) est estimé à 18%.

Awa Guèye

(Source : Le Quotidien, 17 avril 2014]

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)