twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Développement des services financiers digitaux et de la banque à distance au Sénégal

mardi 21 juillet 2015

Mobile Money for the Poor (MM4P), un programme initié par l’UNCDF (United Nations Capital Development Fund), organise, en partenariat avec la MasterCard Foundation, un atelier pour permettre aux participants d’initier ou d’améliorer leur stratégie de développement en matière de banque à distance et de finance digitale. Cette rencontre regroupera des professionnels des secteurs de la banque, des télécommunications, de la microfinance et de l’assurance au Sénégal.

Les participants à l’atelier discuteront notamment du cadre règlementaire en matière de finance digitale et des réformes pouvant favoriser les partenariats entre les divers acteurs. Ils discuteront aussi des éléments-clés à prendre en compte pour développer de nouveaux services dans le secteur. Les participants auront l’opportunité d’examiner ensuite plusieurs cas de partenariats réussis dans l’offre des services financiers digitaux et qui peuvent être reproduits sur le marché sénégalais. Au terme de l’atelier, les entreprises représentées seront invitées à produire un plan de développement d’affaires dans un contexte de partenariats. Le programme MM4P pourra soutenir certaines de ces entreprises avec de l’assistance technique pour finaliser leurs stratégies de banque à distance.

Le contexte actuel au Sénégal est favorable au développement de la finance digitale. 20% de la population utilise des services financiers, alors que le taux de pénétration des téléphones mobiles atteint 80% de la population. Le développement de l’offre de services financiers digitaux représente un véritable potentiel pour favoriser l’accès aux services financiers et stimuler le développement économique des populations non-bancarisées.

Au Sénégal, 20% de la population utilise des services financiers, alors que le taux de pénétration des téléphones mobiles atteint 80% de la population.

« La transition digitale est en marche au Sénégal. Les acteurs dans ce secteur offrent des services de plus en plus variés aux clients… » a déclaré Mme Sabine Mensah, Experte Technique en Finance Digitale pour MM4P au Sénégal. « L’atelier permettra aux participants d’améliorer leur offre afin d’atteindre et de mieux répondre aux besoins des clients, notamment les populations à faibles revenus vivant en zones rurales, qui représentent 67% de la population et plus d’un quart du PIB ».

L’UNCDF est présent au Sénégal depuis 1981 et travaille sur différents projets d’appui au développement local et d’inclusion financière. Le programme MM4P a été conçu pour apporter une réponse aux défis auxquels doivent faire face les acteurs de la finance digitale dans les pays les moins avancés (PMA). Au Sénégal les services financiers digitaux n’ont pas encore connu de développement significatif et ce malgré la présence de nombreux acteurs et de leurs offres digitales. L’expérience des banques reste très limitée en ce qui concerne les ménages à faibles revenus vivant en zones rurales.

A la fin de 2014, l’usage des services digitaux concernait 6.8% de la population adulte (plus de 18 ans) active au Sénégal. L’objectif du programme MM4P est de contribuer à atteindre 20% d’utilisateurs actifs en 2019. Cette croissance sera le résultat des efforts conjoints de tous les acteurs présents à cet atelier de MM4P au Sénégal.

Le Sénégal est aussi membre de Better Than Cash Alliance et s’est engagé à passer des transactions en monnaie fiduciaire en paiements électroniques.

(Source : Fonds d’équipement des Nations unies, 21 juillet 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)