twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Détournements de deniers publics à l’Artp : Le Magistrat issakha Guèye refuse de cautionner

lundi 15 mars 2010

Le magistrat se dit convaincu de n’avoir pas violé la loi, et préfère, dit-il, laisser ses collègues magistrats avec leur conscience.

Le dossier concernant le détournement de deniers publics à l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) suit son cours. Dans notre édition du weekend, nous avions fait état du passage de magistrat Issakha Guèye devant la Cour suprême pour la consignation d’une somme de 50 millions de francs Cfa, pour recouvrir une liberté provisoire. En fait, il n’en était rien. Car des informations précisent que le juge impliqué dans l’affaire de détournement de deniers publics à l’Artp n’a pas consigné les 50 millions avancés et n’avait pas reçu jusqu’à vendredi soir, la convocation pour passer devant la Cour suprême.

Si nos interlocuteurs ont tenu à nous faire cette précision, c’est parce que jusqu’à hier dimanche, le magistrat Issakha Guèye s’oppose à tout ce qui a trait à une consignation. Et difficile de le faire changer d’avis sur ce point, car d’après certaines informations même ses avocats qui tentent de le convaincre de verser la somme pour laquelle il compte être poursuivi font échec jusqu’à présent.

Nos interlocuteurs avancent que le principal argument avancé par Issakha Guèye est qu’il juge inopportune de consigner quelque chose qui lui revient de droit. En plus de cela, Issakha Guèye juge que ces fonds pour lesquels ils sont poursuivis, ont été utilisés à bon escient. Le magistrat trouve également aberrant le fait d’incriminer uniquement les sept membres du Conseil de régulation. Pour lui, s’il doit y avoir poursuites, tous les agents de l’Artp devraient être entendus « car tous, du planton au Directeur général ont eu à bénéficier de cet argent ». C’est pourquoi, le fait d’avoir convoqué deux ou trois personnes pousse le juge à « laisser ses collègues magistrats avec leur conscience », parce que cette affaire ne concerne pas uniquement les membres du Conseil de régulation. Selon nos interlocuteurs, puisque Issakha Guèye et Oumar Diouf étaient des magistrats au moment des faits, il y’a une procédure spéciale à suivre avant que ces derniers ne se retrouvent devant la Cour suprême.

Par ailleurs, il reste toujours confirmé que Daniel Goumalo Seck, le Directeur général de l’agence de régulation sera réentendu aujourd’hui par le Doyen des juges, pour une audition sur le fonds. Ses conseils comptent à cette occasion déposer une autre demande de liberté provisoire car de tous les inculpés, il est pour le moment le seul à être mis sous mandat de dépôt.

Binta Ndong

(Source : http://www.lequotidien.sn/, 15 mars 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)