twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Des start-up sénégalaises se lancent ce lundi dans une compétition internationale

lundi 21 mars 2016

Quatre start-up sénégalaises participent, à partir de ce lundi, et pour deux jours, à Dakar, à un concours devant conduire la meilleure d’entre elles en Macédoine, a-t-on appris auprès de la présidente de Mobile4Senegal, Christelle Sharff, à l’ouverture de la compétition.

"Les quatre équipes ont été présélectionnées pour la viabilité de leurs applications, leur fonctionnalité et leur correspondance avec les objectifs de développement durable", a dit Mme Sharff à des journalistes.

Les start-up sélectionnées au Ghana et au Sénégal représenteront l’Afrique au concours international "Mobile camp", qui aura lieu dans les prochains mois en Macédoine, selon elle.

Les quatre groupes présélectionnés au Sénégal seront formés pendant deux jours par des experts, dans le but de renforcer le développement de leurs applications dans des domaines variés, notamment l’éducation, la santé, le commerce et le tourisme.

"A la fin de ce concours, à Dakar, a précisé Mme Sharff, nous allons primer les deux premières équipes, mais seule la gagnante représentera le Sénégal en Macédoine."

"La start-up sélectionnée pourra choisir un de ses membres, qui va la représenter en Macédoine et bénéficier de l’expertise européenne", a indiqué Jean-Marie Preira, le vice-président de Mobile4Senegal.

"Ce concours apportera une valeur ajoutée à la meilleure équipe sénégalaise, dans la mesure où elle profitera de l’expertise internationale pour faire avancer son projet et le rendre viable et prospère", a-t-il assuré.

La compétition fait partie d’une série de 10, qui se tiendront de mars à mai 2016 en Autriche, en Bulgarie, en Espagne, au Ghana, à Hong Kong, en Italie, en Macédoine, en Pologne, au Sénégal et à Singapour, selon un communiqué de Mobile4Senegal.

Ces compétitions sont organisées dans le cadre d’un "projet" appelé "mYouth", qui est "soutenu par une bourse de la Commission européenne", indique le texte.

Il précise que cette bourse est octroyée "dans le cadre du renforcement de capacités des jeunes dans le domaine du numérique".

(Source : APS, 21 mars 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)