twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Des professionnels des TIC visent 20% de contribution au PIB

mercredi 9 avril 2014

La contribution de l’économie numérique au produit intérieur brut sénégalais peut atteindre 20% vers l’an 2020, mais cet objectif demande la généralisation du haut débit, des contenus et services adossés à la recherche et à l’innovation, selon le président de l’Organisation des professionnels des TIC du Sénégal (OPTIC), Antoine Ngom.

‘’Nous pouvons atteindre ce seuil si, nous arrivons à relever les grands défis qui se posent au secteur, notamment, une régulation efficiente permettant une concurrence saine et un marché dynamique, un secteur compétitif sur le marché national et international, une bonne gouvernance’’, a-t-il dit, mercredi.

M. Ngom intervenait à l’occasion d’une journée de réflexion sur les instruments de financement des entreprises du secteur des TIC, organisée par l’OPTIC, en collaboration avec le Conseil national du patronat (VNP), dont elle est membre.

Il a indiqué que la contribution des TIC dans l’économie du Sénégal était ‘’appréciable’’ avec un taux d’environ 19% pour ces dernières années. ‘’Nous savons également qu’elle est due essentiellement à un secteur des télécommunications dynamique’’, a-t-il relevé.

‘’Je n’ai point de doute que la démarche participative que vous avez émise portera des résultats, car incluant l’ensemble de l’expertise reconnue du secteur numérique au Sénégal’’, a-t-il dit devant le ministre sénégalais de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Bamba Dièye.

Selon M. Ngom, le défi sera ‘’son appropriation politique et surtout son intégration au Plan Sénégal émergent (PSE), pour qu’au-delà d’être un catalyseur, que l’économie numérique soit un secteur prioritaire avec des projets structurants’’.

Atteindre l’objectif de 20% à l’horizon 2020 implique de préserver les télécommunications qui font le socle du numérique au Sénégal, a soutenu le président de l’OPTIC.

‘’Il est important, aujourd’hui, que l’autorité se prononce sur la mise en place du Conseil national du numérique qui est prévu dans le PSE’’, a-t-il signalé.

Préserver ce secteur, pour lui, implique une régulation efficace et un marché plus dynamique avec des acteurs diversifiés, ainsi qu’une mutualisation poussée des infrastructures des opérateurs virtuels, entre autres.

Ces objectifs impliquent surtout d’avoir un tissu performant de petites et moyennes entreprises performant. Antoine Ngom a invité les opérateurs à privilégier le partenariat avec les PME au lieu de les concurrencer.

‘’Le futur du secteur est dans le contenu et les services, compte tenu de la chute drastique que va connaître la voix dans le chiffre des opérateurs télécommunications’’, a-t-il souligné.

De plus, a soutenu le président de l’OPTIC, la performance des PME est indispensable dans l’atteinte des objectifs et aboutir à un Sénégal numérique à l’horizon 2020.

Aussi le financement constitue-t-il l’un des principaux freins du secteur. ‘’Pourtant, on ne devrait pas en manquer compte tenu des performances du secteur des télécommunications’’, a-t-il estimé M. Ngom qui a demandé une décision forte dans ce sens.

(Source : APS, 9 avril 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)