twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Des opportunités technologiques au secours du dévelopement agricole

vendredi 31 août 2012

Jean Michel Voisard, chef du Projet croissance économique (PCE) de l’Agence américaine pour le développement international (USAID), a indiqué, vendredi à Dakar, que le département d’Etat américain envisage de mettre à la disposition des paysans sénégalais des technologies pouvant les aider à développer davantage leurs activités.

"Le défi, c’est de développer des solutions peu coûteuses (que le producteurs peuvent facilement s’approprier) et qui rendent compte de problèmes très précis", a-t-il dit au dernier jour du premier TechCamp organisé en Afrique Subsaharienne par le département d’Etat américain.

D’une durée de trois jours, cette manifestation a été organisée dans le cadre des programmes de diplomatie assistée par les nouvelles technologies. Ce premier TechCamp subsaharien avait pour thème "La technologie du mobile au service de l’agriculture".

Suivant cette perspective, le projet croissance économique (PCE) de l’USAID "travaille avec les producteurs de riz, de maïs…pour les aider à mieux produire et surtout à mieux vendre sur les marchés commerciaux au Sénégal".

Selon M. Voisard, cette manifestation est une initiative d’Hilary Clinton reprise dans différents pays à travers le monde. Il a expliqué qu’il s’était agi dans ce cas précis d’un "séminaire très concentré pour mettre en relation et pour donner une vision claire des portefeuilles de technologies qui sont ouverts et peuvent aider au développement".

Le TechCamp permet ainsi de mettre "les organisations non gouvernementales (ONG) d’un pays en contact avec les données d’une vision très rapide et très efficace du panorama de technologies qui s’offre à eux pour faciliter la mise en œuvre de leurs programmes", a-t-il dit.

Il a souligné que ces programmes "visent pour la plupart du temps des populations très pauvres, les paysans, pour leur donner plus d’autonomie de contrôle sur leur vie agricole".

"L’idée, c’est de développer des solutions à faibles coûts qui rencontrent un besoin des producteurs", a encore expliqué le chef du projet croissance économique (PCE) de l’USAID).

Jean Michel Voisard a indiqué qu’il y a "deux technologues et des fournisseurs de technologies qui sont basés à Dakar qui proposent des services où on peut utiliser des SMS pour soit remonter de l’information depuis le terrain soit communiquer les prix directement aux paysans".

Avec ce genre d’application, "un paysan pourrait savoir en temps réel le prix en vigueur à Dakar pour lui éviter de brader sa marchandise", a-t-il souligné.

"Au Sénégal, les gens sont très à l’aise avec les technologies (SMS, cartographie…). Maintenant, l’idée c’est de leur faire comprendre que l’on peut utiliser ces technologies à des fins d’organisation, de plaidoyer, d’organisation agricole, dans le schéma productif de développement", a-t-il dit.

"Ce qui est intéressant, c’est de mettre en contact des gens qui, dans leur interaction, essayent d’améliorer la productivité agricole, la performance des pays", a noté M. Voisard. "Avec certaines technologies de l’information, on peut arriver à améliorer l’accès des producteurs aux informations", a-t-il ajouté.

(Source : APS, 31 août 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)