twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Des experts se penchent sur les coûts et tarifs des télécommunications

mardi 16 mars 2010

Des experts du Groupe régional pour l’Afrique de la Commission d’études 3 (SG3RG-AFR) se réunissent ont entamé mardi à Dakar une réunion de deux jours sur les coûts et tarifs des télécommunications, en prélude à la réunion annuelle du Groupe de tarification du continent.

La rencontre est organisée par l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) du Sénégal, en collaboration avec le Bureau de développement des télécommunications (BDT) de l’Union internationale des télécommunications (UIT).

Les participants se penchent sur les coûts et tarifs pour les pays membres du SG3RG-AFR et sur la situation des câbles sous-marins en Afrique.

‘’L’objectif de la rencontre est de permettre aux opérateurs sur le marché d’harmoniser et de proposer des tarifs attractives aux usagers’’, a expliqué Modibo Traoré, co-président de SG3RG-AFR.

Selon lui, le conclave doit aussi favoriser l’harmonisation des tarifs de télécommunications pour améliorer le niveau de vie des populations.

Lui emboîtant le pas, Diadié Touré, représentant du président de l’UIT a souligné que les coûts des TIC et télécommunications ont des ‘’répercussions’’ sur la société.

La SG3RG-AFR a été mise en place dans le cadre d’échanges entre les différents acteurs sur les coûts et tarifs de télécommunications.

Pour le secrétaire général de l’ARTP, Amadou Dial, la baisse des tarifs est ‘’un levier de régulation et permet de lutter contre la fracture numérique’’.

Pour cela, il préconise la nécessité, pour les membres du SG3RG-AFR, d’avoir ‘’des positions fortes’’.

‘’Les télécommunications et les TICS doivent être la base des autres secteurs pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement’’, a souligné M. Dial.

Il a en outre indiqué la baisse des coûts des télécommunications et des TIC entraîne la réduction des tarifs pour les usagers.

(Source : APS, 16 mars 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)