twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Des décideurs de la Région de Kaolack formés a la Géomatique

vendredi 29 mars 2013

Dans le cadre du Plan national de géomatique (PNG), le Groupe interinstitutionnel de concertation et de coordination en géomatique du Sénégal (GICC) a organisé, en collaboration avec le Projet d’appui canadien (PAC), un atelier de formation et de sensibilisation à l’intention des décideurs sénégalais, du mardi 26 au 28 mars 2013 à la Gouvernance de Kaolack. ‘’La géomatique constitue un pas décisif vers la modernité pour ne pas dire l’avenir’’ a soutenu mardi à Kaolack, le Gouverneur de la région, Monsieur Amadou SY, présidant l’ouverture de cet atelier de trois jours.

Dans son allocution, il est revenu sur les trois projets de démonstration, ‘’des projets d’envergure nationale à portée économique… pour le développement du pays’’ qui vont aider, selon lui, les acteurs dans la planification et les prises décisions. A sa suite, le coordonateur du Projet d’Appui Canadien, M. Paul JOLICOEUR, a exprimé ‘’toute sa fierté de voir sa structure s’associer au gouvernement du Sénégal’’ dans cet important programme qu’est la géomatique. L’option pris d’organiser des formations dans les régions démontre l’importance des régions dans le développement d’un pays, a estimé, le coordonnateur avant d’ajouter que ‘’l’accès à l’information juste, précise et à jour est garant des bonnes décisions que les décideurs sont appelés à prendre’’.

La géomatique est une discipline ayant pour objet la gestion des données à référence spatiale et qui fait appel aux sciences et aux technologies reliées à leur acquisition, leur stockage, leur traitement et leur diffusion. La géomatique regroupe l’ensemble des sciences, techniques, outils et méthodes permettant de représenter, d’analyser et d’intégrer des données géographiques. Le Plan national géomatique est la feuille de route adoptée par le gouvernement pour doter le Sénégal d’une infrastructure de données géospatiales (IDG/S). Il facilitera à long terme le travail des grands décideurs et de tous les intervenants territoriaux en vue de réaliser rapidement de meilleures analyses socio-économiques et environnementales et mieux planifier afin de prendre de meilleures décisions.

(Source : Sénégal Médias, 29 mars 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)