twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Dérives dans les réseaux sociaux : ARTP et Facebook conjuguent leurs forces pour mettre fin à ce phénomène

mercredi 30 août 2017

Pour sensibiliser la population sur le code de conduite à adopter sur l’internet notamment les réseaux sociaux, l’ARTP en collaboration avec la société américaine a organisé une rencontre d’échange avec les autorités de facebook sur les politiques du réseau social en termes de publication de contenus abusifs.

Cette rencontre s’est tenue dans un contexte particulier dans lequel certains citoyens perçoivent les réseaux sociaux comme une arme de guerre en y soldant leurs comptes.

A cet effet, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) du Sénégal estime " qu’il apparaît nécessaire de réfléchir sur les voies et moyens pour assurer une licéité et une moralité des contenus dans le respect de la vie privée en général et de la protection des données personnelles en particulier".

En d’autres termes les autorités de l’ARTP soutiennent qu’autant les réseaux sociaux constituent des raccourcis pour un développement économique, autant ils peuvent s’ériger en tribunes pour véhiculer des contenus prohibés ou de violation de la vie privée.

Ce qui constitue dès lors un motif pour la prise en charge au niveau répressif de beaucoup de paramètres en ligne de compte notamment l’élément d’extranéité.

Par ailleurs l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes estime "qu’il appartient, à cet égard à tous les citoyens de trouver les moyens de les juguler sans pour autant enfreindre les libertés publiques."

Cette rencontre qui a vu la participation de plusieurs administrations et agences publiques du Sénégal, notamment la présidence de la République, les services du Premier ministre, le ministère des Postes et des Télécommunications, ou encore le Fonds de développement du service universel des télécommunications (Fdsut), permettra de sensibiliser les citoyens afin de mieux contrôler l’espace web et assurer la protection des citoyens...

(Source : Dakar Actu, 30 août 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)