twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Démographie et statistique : 26 chercheurs et étudiants africains formés aux systèmes d’information géographique

lundi 24 juin 2013

26 chercheurs et étudiants en démographie de 17 pays d’Afrique ont été formés, du 17 au 21 juin dernier, aux systèmes d’information géographique à l’aide du logiciel d’accès libre « Quantum Gis ». C’était au campus numérique de l’Agence universitaire de la Francophonie (Auf).

L’Observatoire démographique et statistique de l’espace francophone de l’Université Laval de Québec et le Réseau sur le renforcement de la formation démographique en Afrique francophone de l’Union internationale pour l’étude scientifique de la population (Uiesp), en collaboration avec l’Agence universitaire de la Francophonie (Auf) et la Fondation Hewlett, ont organisé, du 17 au 21 juin, un atelier de formation sur les Systèmes d’information géographique (Sig) à l’aide du logiciel d’accès libre « Quantum Gis ».

Les bénéficiaires, des chercheurs et étudiants, s’intéressent à la démographie africaine et désirent acquérir ou parfaire des compétences en représentation spatiale de données de recensement.

La formation, basée sur des exposés magistraux, des exercices supervisés et des travaux pratiques, a réuni des participants venus de 17 pays d’Afrique (Algérie, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap-Vert, Congo-Brazzaville, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Rwanda, Sénégal, Togo et Tunisie).

Le but de cette formation était de comprendre les fondements des Sig et d’apprendre aux participants la manipulation des données géospatiales afin de produire une carte dans « Quantum Gis », un système d’information géographique de type logiciel libre.

Durant l’atelier, les participants ont pu créer quelques cartes géographiques présentant des données tirées de recensement de la population de leur pays d’appartenance.

« Les exercices pratiques servaient à intégrer les principes énoncés lors des exposés et à préparer le participant, en vue de la réalisation de son projet personnel à compléter durant le séjour de formation à Dakar », a expliqué Pierre Racine, professionnel de recherche au Centre d’études de la forêt à l’Université de Laval et formateur.

La cérémonie de clôture de cet atelier s’est déroulée le vendredi dernier en présence de Richard Marcoux, directeur de l’Observatoire démographique et statistique de l’espace francophone (Odsef), de Mme Mary Ellen Zuppan, directrice exécutive de l’Union internationale pour l’étude scientifique de la population, et de Jemaiel Ben Brahim, directeur régional de l’Agence universitaire de la Francophonie, Bureau Afrique de l’Ouest.

El Hadj Ibrahima Thiam

(Source : Le Soleil, 24 juin 2013)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)