twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Dématérialisation des procédures douanières : L’interconnectivité, le défi à relever

jeudi 2 juin 2016

C’est parti pour trois jours de réflexion sur l’importance des technologies de l’information dans l’activité douanière pour améliorer la connectivité et combler le fossé. La Conférence-Exposition de l’Orga­nisation mondiale des douanes (Omd) a ouvert hier ses portes à Dakar. L’enjeu pour les douaniers de la zone Afrique occidentale et centrale (Aoc) est de s’orienter vers la dématérialisation du secteur avec comme objectif, à court terme, de faire passer l’intégralité du processus de dédouanement par l’informatique pour se passer des papiers ou des déplacements d’un lieu à un autre pour un dédouanement. « Le déclarant en douane ou le contribuable pourra procéder à toute l’opération de dédouanement à partir de chez lui, grâce aux technologies de l’information », dira le directeur général de la Douane sénégalaise, Pape Ousmane Guèye.

Selon le Secrétaire général de l’Omd, Kunio Mikuriya, la prochaine étape du processus sera l’interconnectivité entre les différents services nationaux présents au niveau des frontières. A cet effet, il exhorte à construire un guichet unique avec cette interconnectivité entre la Douane et d’autres services nationaux et avec les pays voisins pour plus de facilitation et plus d’efficacité dans la lutte contre la fraude. « Les technologies de l’information pourront également aider à appréhender le terrorisme, le cyber criminalité », a dit M. Mikiriya.

Soulignant l’importance du sujet, le Dg des Douanes de la Côte d’Ivoire, le Général Coulibaly, par ailleurs vice-président de l’Aoc au niveau de l’Omd, soutiendra que l’avenir de la Douane se joue autour de l’informatisation dans les procédures. A ses yeux, les enjeux ma­jeurs telles que la facilitation, la sécurité, la compétitivité même se jouent à ce niveau.

Les technologies de l’information ont un rôle important à jouer dans les grands défis du monde, telles que la gestion coordonnée des frontières dans un contexte de criminalité transnationale organisée, les trafics illicites de tous genres, mais aussi le fléau du temps moderne, à savoir le terrorisme, selon Oumar Youm, directeur de cabinet de la présidence. « Il apparait évident que le développement et l’usage des technologies de l’information participe à concilier les besoins de facilitation des échanges et les exigences de la sécurisation sur la chaîne logistique internationale », soutient-il. Oumar Youm qui a présidé la cérémonie d’ouverture de la conférence-exposition a invité les panélistes à réfléchir sur les défis relatifs à l’utilisation des techniques de l’information et de la communication, notamment le défi de l’investissement dans les systèmes d’information, le défi stratégique de la mondialisation et celui de l’infrastructure des technologies de l’information et enfin celui de la responsabilité et du contrôle.

Khady Sonko

(Source : Le Quotidien, 2 juin 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)