twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Dématérialisation des formalités douanières au Port : La création d’une commission paritaire prévue

lundi 27 janvier 2014

Le directeur général du port autonome de Dakar (Pad) et celui de la Douane sénégalaise ont décidé d’unir leurs forces en mettant sur pied une commission paritaire, afin d’alléger les lourdeurs dans les formalités douanières. « Nous allons mettre en place une commission paritaire. On se rencontrera régulièrement, pour examiner ensemble toutes les questions qui se poseront dans l’environnement portuaire et y apporter les solutions », a dit Ibrahima Saliou Gningue, directeur général de la Douane, jeudi dernier en marge de sa visite au Pad.

M. Gningue explique : « Si les formalités douanières sont rapides, les délais d’immobilisation des marchandises dans les quais seront réduits et cela va entraîner une réduction du coût de la production au niveau du Sénégal. Ce qui pourrait même aboutir à une diminution des prix des denrées. Sur ce plan là, l’intérêt est assez précis ».

Saluant ce projet de partenariat, Dr Cheikh Kanté, Directeur général du Pad estime que l’Administration douanière est l’une des administrations les plus compétentes pour soutenir leurs efforts. Avec cette commission paritaire, les deux responsables entendent faire du Pad et de la Douane, les structures les plus compétitives. Dans cette perspective, Cheikh Kanté a invité le patron de la Douane à l’accompagner à Bamako dans les prochains jours, pour l’inauguration du siège du Pad dans la capitale malienne. « Les douaniers constituent un corps assez spécial avec des compétences pluridisciplinaires et nous allons mettre sur pied une commission paritaire. Celle-ci va nous permettre d’échanger, de trouver des solutions à certains problèmes qui se posent, par exemple sur le corridor Dakar-Bamako, sur l’informatique communautaire », a déclaré le directeur général du Pad. Le Pad constitue l’un des poumons de l’économie nationale. Il contrôle 90% des échanges extérieurs et génère 90% des recettes douanières. Les deux parties ont ainsi, convenu de se réunir fréquemment, pour étudier toutes les difficultés et trouver des solutions appropriées.

Ibrahima Saliou Gningue a eu droit à une médaille portuaire et à des cadeaux de la part de son hôte, Dr Cheikh Kanté qui a utilisé de gros moyens pour l’accueillir, satisfait qu’il était de se voir décerné la première visite de cette autorité.

Khady Sonko

(Source : Le Quotidien, 27 janvier 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)