twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Déclaration finale de Lyon sur la solidarité numérique (25 novembre 2008)

mardi 25 novembre 2008

Réunis à Lyon dans le cadre de la première Conférence mondiale pour la solidarité numérique pour partager nos expériences et marquer notre engagement en faveur d’une société de l’information plus solidaire et plus inclusive au niveau mondial,

Inquiets de la persistance d’un fossé numérique qui obère la capacité à réaliser les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD),

Préoccupés par le très faible pourcentage d’accès à l’Internet dans les pays les moins avancés, tout particulièrement en Afrique,

Encouragés par les évolutions technologiques récentes et la sensibilisation croissante des acteurs, en particulier des pouvoirs locaux,

Convaincus que les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont de puissants leviers en faveur du développement,

Persuadés que les TIC contribuent fortement à la paix et au dialogue culturel ainsi qu’au développement économique, qu’elles permettent d’accroitre les échanges et la production de biens et de services et de promouvoir le commerce et les investissements,

Soucieux de mettre en œuvre les propositions des Sommets Mondiaux des Nations Unies sur la Société de l’Information (SMSI) à Genève en décembre 2003 et à Tunis en novembre 2005,

Convaincus que la transition d’une société industrielle vers une société de l’information ouvre la perspective de nouvelles formes de solidarités « pour » mais aussi « par » le numérique,

Reconnaissant le travail accompli par le Fonds et l’Agence Mondiale de Solidarité Numérique depuis leur lancement à Genève, en mars 2005,

Se réjouissant de la décision de principe de 135 Etats de soutenir la « contribution volontaire de 1% de solidarité numérique, mais appelant à sa mise en œuvre effective,

Se félicitant des décisions adoptées lors du Sommet de la Francophonie, du Sommet islamique (OCI), du Sommet des Etats d’Afrique, Caraïbes et Pacifique (Groupe ACP), de la CEDEAO, du Groupe Pilote sur les contributions de la solidarité en faveur du développement, du Sommet des villes de la Méditerranée et des nombreuses plateformes de la société civile africaine et internationale, en faveur de la contribution volontaire de 1% solidarité numérique.

Prenant acte des formes nouvelles de financement de la solidarité numérique permises par l’utilisation d’Internet et des actions concrètes engagées par les gouvernements, les organisations internationales, les banques de développement, les entreprises, les fondations, les pouvoirs locaux et les associations.

Convaincus que la mise en réseau permanente des principaux acteurs publics et privés du numérique catalyse de nombreuses synergies et l’émergence de projets adaptés aux réalités locales.

Se félicitant du travail accompli lors des ateliers et des sessions plénières de cette première Conférence mondiale pour la solidarité numérique.

Nous demandons au Fonds et à l’Agence mondiale de solidarité numérique :

- De grouper leurs actions pour constituer dans les meilleurs délais une nouvelle structure internationale ayant notamment en charge la mise en œuvre de cette déclaration
- De poursuivre la mobilisation de tous les acteurs de la solidarité numérique réunis à Lyon en animant une plate-forme permanente de rencontre
- De soutenir le projet d’organiser dès 2009 une journée mondiale pour la solidarité numérique sur Internet

Dans ce contexte,

- Nous nous engageons à soutenir ces efforts en fournissant les ressources nécessaires à la réalisation de ces objectifs, notamment à travers les programmes d’éducation numérique, de télémédecine et de recyclage informatique.
- Nous appelons fermement toutes les entités publiques ou privées concernées à adhérer à cette initiative et à apporter leur contribution au développement de ses activités,
- Nous appelons également les Etats, les entités publiques et privées, les collectivités locales à appliquer le principe du 1% de la solidarité numérique.

Nous prions enfin :

- Le Maire de Lyon et le Président de la Région Rhône-Alpes de transmettre cette déclaration respectivement au Président de « Cités et Gouvernements Locaux Unis » (CGLU) et au Président du « Forum of Global Associations of Régions » (FOGAR) en engageant les membres de ces deux organisations à adhérer à cette initiative.

- Le Secrétaire Général adjoint de l’ONU en charge des financements innovants pour le développement de transmettre cette déclaration à La Conférence des Nations Unies sur le financement du développement qui se tiendra à Doha le 29 novembre 2008.

- Le Secrétaire Général de l’Union Internationale des Télécommunications de bien vouloir transmettre cette déclaration à la réunion de SMSI de Tunis +3

- Le Président de la République française de présenter les résultats de cette conférence aux membres de l’Union Européenne, aux membres du G8 et lors de la conférence de Doha en les appelant à participer à cet effort commun.

- Le Président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade en sa qualité de représentant de la Commission des Infrastructures, des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) du NEPAD de présenter les recommandations issues de la Conférence de Lyon à ses pairs de l’Union Africaine, pour élargir l’adhésion de ses membres au Fonds de solidarité numérique.

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)