twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Dalal Tones, Tigo Xalamal etc : La grosse arnaque sur écoute des opérateurs téléphoniques

mardi 8 novembre 2016

Dans la manière de spolier les consommateurs, les opérateurs de téléphonie multiplient les stratagèmes et usent de l’ignorance de la grande masse des utilisateurs.

Désormais, les recettes usurpées de ces géants du commerce en ligne infiltrent la vie sociale des cibles et imposent leurs produits sans le consentement du client, floué au piège de la communication et manipulée dans le jeu promotionnel. L’exemple du « Dalal Tones » est le plus éloquent dans la panoplie d’arnaques usitée pour dépouiller la clientèle. Et excusez l’appellation, c’est une réalité chez tous les opérateurs et aucun de ceux qui opèrent sur le territoire national n’échappe à cette grotesque manœuvre frauduleuse, aux yeux du régulateur l’ARTP, mais aussi sous la barbe des associations de consommateurs.

De quoi s’agit-il réellement ? Sans l’autorisation du client, sous l’ignorance totale de ses choix, on lui balance une musique d’écoute ou un Khassida, des Tassous ou des Waratés, vous expliquant le coût au besoin et la possibilité de décliner, si simplement vous faites attention au message.

Le cas échéant, le service frauduleux est actionné et le paiement devient immédiat à la recharge suivante. C’est ainsi qu’en décomptant le nombre d’abonnés au piège de Dalal Tones, si c’est le cas d’Orange (8 000 000 abonnés) et qui n’ont jamais demandé une quelconque sonorité, on se retrouve banalement avec des dizaines de milliards cumulés de la stratégie d’usurpation et de spoliation de la clientèle chaque année. Imaginez un chrétien à qui on impose un Khassida de Ablaye Niang ou l’irréductible de Pape Diouf obligé de faire poireauter son interlocuteur sur un tube de Wally Ballago Seck, c’est dire qu’en plus du délit de vol, ces services relèvent du diktat des multinationales qui pillent jusque dans la conscience collective. Même les numéros des marabouts sont utilisés à des fins frauduleuses. Il arrive qu’on appelle son marabout et qu’on tombe sur des sons de Viviane Chidid ou de Titi. Pire, Orange et les autres opérateurs imposent ce service la plupart du temps à l’insu de son abonné.

Une solution doit être trouvée à cette arnaque et certains clients, pris dans ce piège se demandent véritablement à quoi sert l’ARTP…

(Source : People.sn, 8 novembre 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)