twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Dakar abrite une exposition dédiée aux musiques noires, sur fond de révolution technologique

vendredi 21 juin 2013

La Maison de la culture Douta Seck, à l’occasion de la Fête de la musique célébrée vendredi dans plusieurs pays, a encore ouvert les portes de l’exposition internationale des musiques noires. Il s’agit d’un espace multimédia, qui met en valeur la richesse des sonorités noires, en Afrique comme en Amérique.

Cette exposition a été produite par le Sénégal et installée à la Maison de la culture Douta Seck, à l’occasion du troisième Festival mondial des arts nègres, qui s’est tenu du 10 au 31 décembre 2010, à Dakar et dans plusieurs villes sénégalaises.

L’exposition des musiques noires a été montée par l’agence Mondomix, un magazine en ligne s’intéressant aux musiques du monde. Elle avait aussi été rouverte lors de l’édition 2013 de la Journée internationale du Jazz, le 30 avril.

Le visiteur de cette exposition est souvent impressionné par un espace numérique très coloré. La découverte commence par le Monument sacré des musiques noires, avec l’aide d’un guide électronique sonore.

John Coltrane, Manu Dibango, Mickael Jackson, Bob Marley, Miles Davis, Youssou N’Dour, Alpha Blondy, Ali Farka Touré et tant d’autres musiciens se côtoient virtuellement dans la salle. Le visiteur va à la rencontre de ces monuments des musiques noires, l’un après l’autre.

Ici, on peut aussi rencontrer Oum Kalthoun (1904-1975), celle que l’on surnommait "La quatrième pyramide d’Egypte" ou encore "L’Astre de l’Orient". Elle chante la religion, l’amour et la nation égyptienne. Par la puissance de sa voie, Kalthoun s’affirma comme "l’icône d’un peuple", l’Egypte.

Nina Simone (1933-2003), qu’on peut aussi découvrir en visitant l’exposition, est "une chante noire américaine, dont la voix résonne de l’orque au piano". "Elle s’est imposée comme l’héritière de la chanteuse américaine de jazz, Billie Holiday, disparue en 1959. Nina Simone fut l’une des rares artistes américaines à composer elle-même ses chansons", renseigne l’exposition.

Une rencontre virtuelle avec l’artiste nigérian Fela Anikulapo Kuti (1938-1997). Et là, le visiteur apprend que c’est lui qui inventa l’Afrobeat : des sonorités yoruba se mélangent au jazz et au funk.

Dans la deuxième salle de l’exposition, le visiteur découvre des sonorités venues de plusieurs coins du continent africain : sonorités du nord de l’Afrique ou encore les chants polyphoniques des pygmées d’Afrique centrale, etc. On découvre aussi le "mvet", un instrument de musique traditionnelle.

En voyageant dans le monde des musiques noires, on peut en même temps en savoir sur l’esclavage transatlantique, qui a vu "l’âme de millions d’esclaves déportés depuis les côtes africaines jusqu’aux Amériques". Là-bas, aux Amériques, les esclaves venus d’Afrique "ont généré une constellation de musiques d’une richesse inouïe", renseigne l’exposition.

Les visages d’hommes et femmes parmi les 30 millions d’Africains déportés en 400 ans, lors de la Traite des Noirs, sont de nature à frapper l’esprit du visiteur.

De salle en salle, le visiteur va aussi à la rencontre des rites, en plus des sonorités : blues, jazz, salsa, funk, soul, etc. A travers cette exposition, se décline une véritable révolution technologique, numérique surtout.

(Source : APS, 21 juin 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)