twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cybersécurité : Le Togo et la CEA créent un centre africain de coordination et de recherche

jeudi 18 août 2022

Le centre africain de coordination et de recherche en cybersécurité qui verra bientôt le jour, sera basé au Togo et aura une envergure régionale. Il est le fruit d’une entente entre le gouvernement togolais et la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), et agira comme centre d’informations et de renseignements en cybersécurité.

Alors que la problématique de la cybersécurité reste pesante à mesure que les usages numériques se multiplient, les pays africains font face à un challenge permanent. Ainsi, avec la montée en puissance de la cybercriminalité, ils font front commun à travers des alliances inter-Etats en vue de se partager des informations pouvant les aider à assurer la sécurité du cyberespace de leurs pays respectifs.

Les 23 et 24 mars dernier, s’est tenu à Lomé, le premier sommet africain sur la cybersécurité. Au terme de ce sommet, les Etats africains représentés ont adopté la Déclaration de Lomé sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité. Ils se sont ainsi engagés à signer la Convention de Malabo et à renforcer la coopération africaine en matière de lutte contre la cybercriminalité.

C’est ce qui a induit la création d’un centre africain de coordination et de recherche en cybersécurité au Togo. Un centre ayant pour vocation de promouvoir la cybersécurité et de mener des enquêtes sur la cybercriminalité. Il a reçu comme missions de renforcer, dans un premier temps, les capacités et de soutenir les agences de cybersécurité établies dans les pays africains. Ensuite, de collaborer avec les gouvernements africains et les différentes parties prenantes afin d’évaluer et d’atténuer les cybermenaces. Et enfin, de mettre à leur disposition des capacités techniques et de recherche pour promouvoir la cybersécurité.

Le Togo veut inspirer d’autres Etats africains

« Il est primordial de promouvoir des solutions concertées en matière de cybersécurité en Afrique, soutient Dr Vera Songwe, Secrétaire générale adjointe des Nations Unies et Secrétaire exécutive de la CEA. La CEA est davantage déterminée à promouvoir la cybersécurité dans la région afin de faire prospérer l’économie numérique africaine. »

Pour Cina Lawson, la Ministre togolaise de l’économie numérique, l’ambition est « de faire de notre pays un véritable hub numérique en Afrique. Notre modèle de partenariat avec le secteur privé est l’une de nos approches innovantes que nous voulons mettre en avant pour inspirer d’autres pays pour un cyberespace plus sûr sur le continent. »

Non seulement sur cet aspect, le Togo peut inspirer d’autres pays africains sur son avancée en matière de lutte contre la cybersécurité. En plus d’être l’un des seuls pays à avoir ratifié la Convention de Malabo, il s’est doté d’un cadre juridique adapté à la cybersécurité et a créé des instances de régulation telles que l’Agence Nationale de la Cybersécurité (ANCy) et l’Instance de Protection des Données à Caractère Personnel, (IPDCP).

Michaël Tchokpodo

(Source : CIO Mag, 18 août 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik