twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cybercriminalité : Le président de la Cdp appelle les forces de l’ordre à investir internet

jeudi 17 septembre 2015

Président de la Commission des données personnelles (Cdp) du Sénégal, Dr Mouhamadou Lo veut que les forces de l’ordre, surtout ceux chargés de barrer la route aux cybercriminels. Invité à faire une présentation sur le contexte juridique de la cyber-sécurité et de la protection des données personnelles et axes stratégiques de la cyber-sécurité, ce 16 septembre, dans le cadre des « mercredis de la Police nationale », il a plaidé le renforcement des capacités des acteurs de la lutte contre ce phénomène.

Pour gagner le combat, il a suggéré deux axes stratégiques. Dans le premier axe, Dr Mouhamadou Lo a trouvé qu’« il faut prioritairement renforcer les capacités des forces de l’ordre, il faut des modules sur la cybercriminalité et la cybersécurité ; il faut qu’elles soient présentes et visibles sur internet, il faut qu’elles soient au même niveau que les cyber-délinquants. Pour le deuxième axe, il a suggéré le développement des Partenariat publics et privés sur la cybercriminalité : le contrôle par les entreprises des données et les infrastructures de télécom.

Dans la même lancée, le président de la Commission des données personnelles du Sénégal aura aussi relevé 5 constats qui militent en faveur de la fuite des données personnelles favorisées par le développement des technologies. Il s’agit, selon lui, de la dépendance des populations aux nouvelles techniques de l’information et de la communication ; le stockage des données hors du pays ; l’émergence d’une nouvelle forme de cybercriminalité ; l’absence d’une stratégie sur la cybersécurité, entre autres. Dans sa présentation, le Dr Lo, évoquant, le cadre juridique, a souligné qu’il n’y a pas de vide juridique. « Nous avons au niveau continental et sous régional un corpus qui nous permet de réagir juridiquement ». Seulement, « au niveau national, prévient-il, le constat est qu’il n’existe pas de texte juridique spécifique sur la cybersécurité, mais nous sommes dans un contexte favorable pour corriger le tir ».

Pour cela, dit-il, les défis technologiques, démocratiques et informationnels sont à relever par l’Etat sénégalais. Mettant en exergue le défi technologique, le président de la Cdp de noter 3 composantes à prendre essentiellement en compte. « Il faut faire face au développement quotidien des technologies, comprendre les technologies pour pouvoir lutter contre les écoutes de masse, les interceptions et la surveillance de nos communications par des cybercriminels ou des pays tiers ».

Concernant le défi informationnel, il a souligné le problème de la gestion de la quantité énorme de données personnelles ; le lieu de stockage des données ; le propriétaire des données, entre autres.

Rayanatou Dialo & Youssoupha Mine

(Source : Seneweb, 17 septembre 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)