twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cybercriminalité : Délinquance sur la toile...

jeudi 6 février 2014

C’est devenu un vrai problème sur la toile. Depuis quelque temps, les faussaires font en effet la pluie et le sale temps sur Internet. Si ce ne sont pas les comptes facebook ou twitter qui sont dépossédés de leurs véritables propriétaires, ce sont les mails d’honnêtes citoyens, généralement des célébrités, qui sont piratés. Le dernier cas en date est sans doute celui de Landing Savané qui a été obligé de changer d’adresse électronique après s’être fait piquer son adresse initiale.

Et voilà le message bien pathétique qui a été envoyée à sa liste d’adresses : ’’Suite à un problème survenu sur mon compte email landsavane@aol.com, qui ne m’est plus accessible, j’ai créé un nouveau compte email : seniorlanding@gmail.com pour ma correspondance. Veuillez excuser les lenteurs qui en découlent !’’.

le Directeur de publication de l’hebdomadaire Nouvel Horizon, Issa Sall, qui a connu les mêmes déboires, n’a vu son calvaire se terminer qu’hier. Mesage posté à ses contacts : ’’mon compte gmail (isallnh@gmail.co) avait été piraté le 21 janvier. Je suis parvenu à recouvrer la plénitude de son usage et à établir une parfaite protection. Vous pouvez reprendre les envois sur ce compte...’’.

...L’Etat veut sévir

Signe que ces affaires commencent à prendre une vraie ampleur, la réunion d’hier du Conseil des ministres l’a évoqué. Aussi, a-t-il été décidé ’’la mise en place, à l’instar des grandes démocraties du monde, de la Commission de protection des Données personnelles (CDP), autorité administrative indépendante de lutte contre l’utilisation frauduleuse et abusive (vol, déformation et autres utilisations illicites ou non autorisés) de données à caractère personnel’’.

Le communiqué poursuit en indiquant que ’’dans l’exécution de sa mission, la CDP devra localiser et identifier toutes les bases de données portant sur des informations nominatives des Sénégalais, aux fins de protection de leur vie privée, droit fondamental’’.

Le communqué du Conseil des ministres indique bien que ’’le Chef de l’Etat a insisté sur l’impératif de préservation de la vie privée des Sénégalais, dans le contexte actuel de développement fulgurant des technologies de l’information et de la communication et de la cybercriminalité, d’où la nécessité d’aborder cette question en priorité gouvernementale et en exigence de sécurité nationale’’.

(Source : Enquête, 6 février 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)