twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cyber campus Sinkou : Le projet sera étendu aux autres universités du pays

mercredi 7 février 2007

Le Cyber campus Sinkou offre un service de qualité aux étudiants sénégalais et africains. Son promoteur, Oumar Sy Gaye compte l’étendre aux nouvelles universités du pays.

Sinkou, ce Cyber campus qui porte le nom du grand-père du promoteur et né de l’amour que le promoteur porte à l’éducation. Rien de plus normal pour ce fils d’enseignant qui a vécu 35 ans en France. Le Cyber campus Sinkou n’est plus inconnu des étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Installé au sein du campus social, il est devenu le point d’attraction des étudiants. C’est que Sinkou est un « réseau de télécommunications interuniversitaire équipé de 500 ordinateurs et d’une antenne Versat, d’une Cafetaria équipée de 600 places, d’une salle de conférence et bientôt d’une banque qui payera les étudiants à partir du 25 du mois par carte. La banque sera dotée, au départ de 10 gab », indique Oumar Sy Gaye. Le promoteur qui compte étendre le projet aux autres universités du pays dont Saint-Louis, Thiès, Ziguinchor et au Centre universitaire régional (Cur) de Bambey afin de « faire bénéficier à tous les étudiants sénégalais des services pour une éducation de qualité », affirme M. Gaye. Déjà, le cyber campus Sinkou offre une formation en informatique à des étudiants de Dakar.Autres innovations de taille. La création d’emplois par Sinkou et la volonté du promoteur de connecter les étudiants. « Il y a 40 étudiants qui travaillent avec nous selon leur emploi du temps », dit-il. Par ailleurs, nous préconisons aussi connecter les étudiants dans leurs chambres », poursuit Oumar Sy Gaye. Il se félicite de la visite de Mme Viviane Wade le week-end dernier. « Nous la remercions pour nous avoir accordés son précieux temps. Nous lui rendons hommage », note-t-il.

Pour lui, la visite a été l’occasion pour la Première dame du Sénégal de nouer un partenariat avec les étudiants dans le cadre de son association Education Santé. Des étudiants qui ont sollicité une subvention de l’abonnement auprès des autorités, plus particulièrement du chef de l’Etat. En effet, « la carte d’abonnement est de 5000 F Cfa/mois dont l’Internet qui revient à 80 F Cfa/heure. À 30. 000 F Cfa par an, l’heure reviendra à 30 F Cfa », explique le promoteur Oumar Sy Gaye.

Ce dernier de rendre hommage au ministre de l’Education, le Pr. Moustapha Sourang et au directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), Iba Guèye « qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite du projet ». D’ailleurs, « le ministre de l’Education a promis de mettre à la disposition de Sinkou 500 autres ordinateurs pour l’extension du projet », révèle M. Gaye.

D. Mané

(Source : Le Soleil, 7 février 2007)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)