twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Croissance économique soutenue : Les Pma invités à saisir la mine d’opportunités du numérique

mercredi 1er mars 2017

Le Bureau du Haut représentant pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits Etats insulaires en développement (Un-Ohrlls) a, organisé, hier, un atelier régional des pays africains sur l’accélération de la mise en œuvre du plan d’actions d’Istanbul dans le contexte de l’agenda 2030. A cette occasion, le ministre délégué, chargé du Budget du Sénégal, a invité les pays les moins avancés à saisir les opportunités qu’offre le numérique.

Comment les pays les moins avancés africains doivent-ils saisir les opportunités du numérique ? Comment accélérer la mise en œuvre du Programme d’actions d’Istanbul ? Ce sont là, entre autres questions, celles que se propose de résoudre la réunion régionale des pays africains membres du groupe des pays les moins avancés (Pma), ouverte hier, et dont le thème porte sur « l’accélération de la mise en œuvre du plan d’actions d’Istanbul dans le contexte du Programme de développement durable à l’horizon 2030 : un accent sur la connectivité à la large bande ».

Cette réunion de deux jours, organisée par le Sénégal, en collaboration avec Un-Ohrlls, réunit des représentants gouvernementaux, de la société civile, du secteur privé ainsi que des fonctionnaires de l’Onu. Elle permettra également de faire le point sur les progrès accomplis par rapport à l’atteinte des engagements internationaux notamment les Objectifs de développement durable (Odd) et le Programme d’actions d’Istanbul (Pai) en faveur des pays les moins avancés.

Présidant cette rencontre, le ministre délégué chargé du Budget, Birima Mangara, a indiqué que « le numérique constitue une chance pour l’Afrique ». « La transformation numérique est la chance que les pays africains, en général, et les Pma africains, en particulier, doivent saisir pleinement », a-t-il dit, soulignant que le Programme de développement durable des Nations unies, à l’horizon 2030, tient compte de l’immense potentiel que renferment les Tic et télécommunications. C’est pourquoi, a-t-il relevé, « il est crucial que nos pays aillent dans le sens d’accroître significativement l’accès aux Tic pour une mise en œuvre satisfaisante de tous les Odd ».

Pour ce faire, a poursuivi M. Mangara, « des efforts considérables doivent être faits en vue de baisser les tarifs des services cellulaires mobiles ». Pour le ministre, le numérique offre de nouvelles opportunités de création d’emplois et de diversification des qualifications. « Il transforme la notion même de l’emploi. On peut, aujourd’hui, être tour à tour entrepreneur, salarié, expert indépendant, étudiant, etc. Mieux, si nous parvenons à faire du numérique un levier transformationnel de notre économie, on peut occuper simultanément plusieurs de ces statuts », a-t-il affirmé. A ses yeux, la transformation numérique présente pour les Pma « une mine d’opportunités et d’avantages susceptibles de renforcer la croissance des nouvelles perspectives offertes par le numérique pour moderniser l’action publique ».

Souleymane Diam Sy

(Source : Le Soleil, 1er mars 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)