twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Création de l’Agence de développement du numérique : le Maroc franchit un pas dans la mise en œuvre de la stratégie Digital 2020

jeudi 3 août 2017

Cheville ouvrière de la Stratégie Maroc Digital 2020, l’Agence de développement du numérique (ADN) est en passe de voir le jour. C’est du moins ce que présage l’adoption par la Chambre des représentants, mardi 1er août, du projet de loi n°61-16 portant création de l’ADN.

Proposé en juin 2016 par le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, en partenariat avec la Fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (Apebi), le programme Maroc Digital 2020, incluant les textes de loi sur la mise en place de l’ADN, a suscité beaucoup d’espoir dans la filière TIC & Télécoms, avant de faire place au découragement. « Plus de cinq mois après, ça reste sur du papier », regrettait Saloua Karkri-Belkeziz, présidente de l’Apebi, dans les colonnes de CIO Mag (Cf. CIO Mag N°46 d’avril/mai 2017).

Aujourd’hui, les acteurs de l’écosystème numérique du Maroc peuvent pousser un ouf de soulagement. Car l’approbation par la Chambre des représentants donne un coup d’accélérateur à la création de l’ADN. Laquelle aura son siège à Rabat, avec des représentations dans plusieurs régions du pays.

Cité par Telquel.ma, Othman El Ferdaous, le secrétaire d’État chargé de l’Investissement, a expliqué sur les réseaux sociaux que l’Agence de développement du numérique « contribuera au développement de l’initiative et de l’entrepreneuriat dans le secteur de l’économie numérique », ainsi qu’à « la recherche des financements nécessaires au soutien des projets structurés ».

Priorités de la Stratégie Maroc Digital 2020

Accélérer la transformation numérique de l’économie nationale, positionner le Maroc en tant que hub numérique régional et leader africain dans le domaine, améliorer l’écosystème numérique national : les trois priorités autour desquelles s’articule la Stratégie Maroc Digital 2020 représentent certainement un chantier ambitieux pour le Royaume et auquel contribuera l’Agence de développement du numérique.

Anselme Akéko

(Source : CIO Mag, 3 août 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)