twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : le gouvernement initie un programme national d’incubation de start-up TIC

jeudi 29 juin 2017

Réuni en conseil des ministres, le 28 juin 2017, le gouvernement de la République de Côte d’Ivoire a adopté le programme national d’incubation de 100 start-up. Les secteurs prioritaires sont celui des TIC et de l’agropastoral.

A travers cette initiative dont tous les contours n’ont pas encore été dévoilés, le gouvernement explique qu’il veut apporter une réponse efficace aux préoccupations des jeunes entrepreneurs porteurs de projets innovants à fort potentiel.

Le programme national d’incubation de 100 start-up, parmi lesquels ceux des TIC, reflète la volonté du gouvernement de faire du tech entrepreneuriat une source d’emploi et de richesse. Les porteurs de projets qui seront retenus pour en bénéficier, recevront un accompagnement pour la matérialisation de leur idée et projet en entreprise viable. Cet encadrement gouvernemental permettra également à ces jeunes entrepreneurs d’accéder plus facilement à des sources de financement, principal obstacle auquel se heurte encore et toujours un grand nombre de porteurs de projets TIC.

Le programme national d’incubation de 100 start-up traduit une nouvelle marque de confiance de l’Etat ivoirien dans l’ingéniosité TIC de sa jeunesse. La première marque était intervenue le 15 février 2016, au terme de la cérémonie de signature de la convention de partenariat entre l’Agence Emploi Jeunes (AEJ) et l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications-TIC (ANSUT). Le ministre de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagne Koné, avait annoncé la création d’un fonds de soutien aux projets TIC d’une valeur de 500 millions de Fcfa.

(Source : Agence Ecofin, 29 juin 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)