twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Convention de partenariat avec le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche : Le Fdsut va financer la construction de 8 Espaces Numériques Ouverts

jeudi 18 mai 2017

Le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (Artp), à travers le Fonds de développement du service universel des télécommunications (FDSUT), viennent de signer une convention de partenariat. Avec cet accord, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (Artp), consent à financer la construction de huit (8) Espaces Numériques Ouverts (Eno). Une partie de ces Eno financés par l’Artp seront livrés cette année.

Une signature de convention historique et bénéfique. Le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (Artp), à travers le Fonds de développement du service universel des télécommunications (FDSUT) viennent de signer un contrat de partenariat pour le financement des Espaces Numériques Ouverts (ENO). Projet phare de l’enseignement supérieur, contenus dans l’Université Virtuelle du Sénégal, les Espaces Numériques Ouverts (ENO) qui seront au nombre de 50, vont être implantés dans tous les départements du Sénégal. Une manière pour le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de démocratiser et de décentraliser le savoir en l’amenant au cœur des communautés via le numérique. Pour ces Espaces Numériques Ouverts, l’Artp a décidé, sans aucune contrepartie, de financer la construction et l’équipement de huit (8) Espaces Numériques Ouverts au Sénégal. En raison six cent millions (600.000.000) CFA de francs par ENO, pas moins de quatre milliards quatre cent (4.800.000.000) de francs CFA. Une occasion saisie par le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Pr Mary Teuw Niane, pour saluer ce geste de l’Artp, qu’il juge « historique ». « Je suis heureux de réaliser que des sénégalais, à la tête de structures nationales, sont en mesure de faire bénéficier à notre système éducatif des ressources dont il a besoin pour faire face aux engagements imposés par la mise en œuvre des réformes en cours dans les différents ordres d’enseignements » a affirmé, Pr Mary Teuw Niane, lors de la cérémonie de signature de la convention de financement. Établissement d’enseignement et de formation représentant l’Université Virtuelle du Sénégal (UVS) dans la collectivité territoriale constituée par le département, l’Espace Numérique Ouvert (ENO) est chargé de la mise en œuvre de la politique de formation et d’éducation des communautés élaborée à partir des Décisions Présidentielles sur l’Enseignement Supérieur. Sa mission est de développer les programmes et projets d’enseignement et de formation mis en œuvre dans le cadre de l’offre de formation de l’UVS, de développer le service à la communauté, de soutenir la mise en place d’une activité de télémédecine performante et d’apporter son expertise au développement d’activités professionnelles en rapport avec les domaines de compétences des personnels.

Rapprocher l’université des populations

Dans le cadre de son programme de développement de l’enseignement supérieur, l’Etat ne veut pas oublier aucun département. D’où un maillage du territoire national des ENO. Actuellement 16 ENO sont en construction. A terme, c’est tout un réseau de 50 ENO qui sera réalisé sur l’ensemble du territoire national. Certains seront réceptionnés et opérationnels à la rentrée prochaine, selon le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. « Nous avons prévu d’en construire au moins un dans chaque département. Certains départements vont en héberger plusieurs. Aucun département du Sénégal ne sera oublié. La politique de maillage du territoire national permettra un meilleur accès à la formation. Elle rapprochera l’Université des populations. Elle fera de l’Université l’affaire de la société en ouvrant ses portes à toutes les populations pour des prestations que l’Université n’avait pas coutume à leur offrir » a explique Pr Mary Teuw Niane. Ces Espaces Numériques Ouverts sont une composante de l’Université Virtuelle du Sénégal, l’une des reformes phares issues du Conseil Présidentiel sur l’Enseignement Supérieur, après les concertations menées dans ce secteur en 2013. « L’Université Virtuelle crée, de nos jours, entre l’enseignant et l’étudiant, une proximité électronique permettant de réaliser beaucoup d’économie en termes de déplacement et de temps sans oublier les aspects liés au confort que cela offre, en toile de fond » a ajouté, Abdou Karim Sall, Directeur Général de l’Artp et aussi administrateur du Fonds de développement du service universel des télécommunications, (FDSUT). Quatre (4) de ces Espaces Numériques Ouverts financés par l’Artp, seront construits cette année. Les quatre (4) autres, constituant l’autre moitié, seront construits entre 2018 et 2021, en raison d’un Espace Numérique Ouvert par an durant cette période. Cette cérémonie de signature de partenariat s’est déroulée en présence d’Aly Coto Ndiaye, président du comité de direction de Fonds de développement du service universel des télécommunications, (FDSUT) et des membres du comité de direction.

Abdou Karim Sall, directeur général de l’Artp : « Le numérique offre des raccourcis dans l’enseignement »

Dotation des établissements scolaires et universitaires du pays d’équipements informatiques et de connectivité, convention avec des universités publiques etc… Le Fonds de développement du service universel des télécommunications, est en train de financer la connectivité dans les écoles du Sénégal et à tous les niveaux : préscolaire, primaire, secondaire et universitaire. Des actions qui entrent dans le cadre de ses axes stratégiques. Lors de la signature de partenariat, qui a coïncidé avec la célébration la Journée Mondiale des Télécommunications et de la Société de l’Information, célébrée chaque 17 mai, Abdou Karim Sall, le Directeur Général de l’Artp, a rappelé l’importance du numérique aujourd’hui dans le monde de l’enseignement. « Notre partenariat avec le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a pour socle le numérique qui offre, aujourd’hui, beaucoup de raccourcis surtout dans le monde de l’enseignement » a-t-il dit. Un partenariat qu’il veut continuer à l’avenir entre les deux structures. « Nous estimons ainsi que forts d’une solidarité efficace entre nos deux secteurs, il est à parier que nous serons parfaitement bien placés pour répondre aux besoins de notre pays en termes de formation et en termes de qualité des ressources humaines » espère-t-il.

(Source : Le Soleil, 18 mai 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)