twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Controverse sur la vente de Tigo : Macky veut jouer les bons offices

mardi 5 décembre 2017

En abordant la question des Tic, le président de la République s’est prononcé sur le problème du rachat de Tigo qui oppose le patron de Wari et le Consortium Xavier Neil représenté par Yerim Sow. Selon M. Macky Sall, « le gouvernement va convoquer les partenaires qui veulent reprendre Tigo autour d’une table ». Pour lui, « on ne peut pas continuer à laisser planer une situation comme ça ». Poursuivant ses propos, il soutient qu’un délai leur sera donné pour trouver une solution. « On leur donnera le temps qu’il faut, maximum un à deux mois pour trouver un accord entre eux. Nous avons besoin de 4 G, nous avons besoin de la compétition et de la concurrence. Il faut que les partenaires se donnent les moyens de se parler de trouver entre eux une solution. Sinon l’Etat prendra une solution qui peut ne pas être heureuse », a-t-il fait savoir. De même, il a souligné que ce délai ne va pas être dépassé, les deux parties devront trouver une solution au « plus tard au mois de janvier début février prochain ». « Je demande au Premier ministre, en relation avec le ministre de l’Economie, le ministre des Télécommunications, de réunir les acteurs, de les aider à trouver une solution. C’est une affaire entre privés, l’Etat n’est absolument pas impliqué, ils ont acheté des actions à New York, c’est entre eux qu’il y a des difficultés, il faut qu’ils les règlent entre eux », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le Président Sall a aussi plaidé pour la baisse du prix de l’Internet. A ce propos, il informe avoir discuté avec les opérateurs et il dit espérer qu’il y aura bientôt « une issue heureuse ». « Sur les Tic, il y a eu des efforts mais pour que la réforme sur les Tic soit achevée, nous devons continuer à plaider pour la baisse du prix de l’Internet au Sénégal », a-t-il dit.

(Source : Le Quotidien, 5 décembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)