twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Contentieux sur la vente de Tigo : l’affaire atterrit à la Cour de Paris

samedi 11 novembre 2017

Le contentieux entre Wari et le groupe Millicom pour l’achat de Tigo prend une autre tournure. L’affaire atterrit à la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale de Paris.

Le patron de Wari, Kabirou Mbodji, ne compte pas baisser les bras dans cette affaire qu’il appelle la "volte-face de Millicom". Se sentant lésé, le Président directeur général (Pdg) de Wari a déposé deux (2) demandes d’arbitrage à la Cour de Paris suite au contentieux entre Wari et le groupe Millicom par rapport à la vente de Tigo.

Kabirou Mbodji qui dénonce des manœuvres pour l’écarter, n’entend pas laisser Tigo lui filer entre les doigts. Il a décidé de trainer en justice Millicom et NJJ Capital de Xavier Niel et Safima Ltee d’Hassanein Hiridjes.

Wari informe « avoir déposé, le 3 novembre 2017, deux demandes de d’arbitrage auprès de la Cour internationale d’arbitrage de commerce internationale à Paris, contre le groupe Millicom d’une part et contre NJJ Capital de Xavier Niel et Safima Ntee d’Hassanein Hiridjes d’autre part, relativement à la vente de Tigo à Wari par le groupe Millicom ».

En tout état de cause, le patron de Wari pense que ce sont les travailleurs qui sont pénalisés ainsi que le développement de Tigo et l’économie sénégalaise.

« Le 1er août, par décret présidentiel, les autorités sénégalaises ont approuvé la cession à Wari de la licence de téléphonie opérée par Tigo. Cette décision n’a jamais été remise en cause », a-t-il tenu à préciser dans les colonnes de « L’As ».

(Source : Pressafrik, 11 novembre 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)