twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Contentieux SONATEL/ASP : Maïmouna Ndoye Seck refile la patate chaude à Alioune Sarr

vendredi 26 septembre 2014

« Le ministère du Commerce Alioune Sarr, a pris en main le différend opposant l’Association sénégalaise des pétroliers (Asp) à un groupe français actif dans les hydrocarbures ». Ces précisions sont de Maimouna Ndoye Seck, ministre de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables. Elle a fait cette annonce hier jeudi, lors d’une rencontre avec les Associations de consommateurs sur la situation du secteur de l’Energie, tout en affirmant que son département était incapable de statuer sur cette question.

Maimouna Ndoye Seck a affirmé que son département a été interpellé sur ce sujet. « Mais aucune disposition ne nous permet de statuer sur ce problème », a-t-elle dit aux membres de l’Association des consommateurs du Sénégal.

« Nous avons suggéré à tous ceux qui nous ont saisi de se référer au ministère du Commerce, pour que la Commission internationale du commerce puisse statuer sur la question », a-t-elle fait savoir. « Le ministre du Commerce m’a annoncé qu’une enquête a été demandée à la Commission internationale du commerce », a-t-elle expliqué.

Evoquant la raison pour laquelle elle s’est dessaisie de la question, elle avance que son « ministère n’est pas habilité à vider ce différend ». « Et c’est pour cette raison que nous leur avons suggéré d’aller vers le ministère du Commerce », a-t-elle dit.

Pour rappel, l’Asp a dénoncé vendredi dernier entre autres ’’les pratiques discriminatoires" dont ils sont victimes à savoir l’attribution des marchés publics relatifs aux hydrocarbures et « la concurrence déloyale » notamment entre le partenariat signé avec l’opérateur de téléphonie Orange, afin d’accorder aux clients d’Orange Money un bonus de recharge téléphonique automatique de 10 % de la valeur des achats effectués dans ses stations-service.

Jean-Pierre Malou

(Source : Sud Quotidien 26 septembre 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)