twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Conseil présidentiel sur l’économie numérique : Le Restic approuve la décision du chef de l’Etat

mardi 12 janvier 2016

Le Rassemblement des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication (Restic) salue la volonté du Président, Macky Sall d’organiser un Conseil présidentiel sur l’économie numérique. Dans un communiqué parvenu hier, à notre rédaction, son bureau exécutif justifie cette décision par un impératif de développement dans le secteur.

Le Rassemblement des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication (Restic) soutient la décision prise par le Chef de l’Etat, Macky Sall lors du dernier Conseil des ministres, de convoquer prochainement un Conseil présidentiel sur le concept ‘’Sénégal numérique’’. Dans un communiqué parvenu hier, à EnQuête, le bureau exécutif de ladite structure salue l’initiative du président de la République. ‘’Il s’agira durant ce Conseil présidentiel de mettre en œuvre une politique cohérente qui accompagne ce mouvement de transformation de l’économie, de l’administration ; du secteur privé, et de la société toute entière’’, explique-t-on dans la correspondance.

A en croire le Restic, C’est le seul cadre de décision pouvant permettre de dégager les orientations majeures et stratégiques, en vue d’impulser de manière significative une véritable économie numérique capable de créer de la valeur ajoutée dans notre pays. Ainsi, pour les membres de l’Association, une telle rencontre vient à point nommé. D’ailleurs, ils indiquent que la nécessité d’organiser un Conseil présidentiel sur le secteur numérique à été pendant longtemps un de leur principal cheval de bataille. ‘’Notre pays dont le rôle leader dans le secteur des NTIC est reconnu, ne peut pas rater le train de la transformation numérique tout azimuts et de l’innovation’’, soutient le Restic.

Qui poursuit dans son communiqué : ‘’notre pays est en proie à des mutations profondes avec le basculement de l’analogique au numérique et leurs implications dans la convergence de réseaux et l’unicité des plateformes qui agrègent des contenus surtout audiovisuels…’’. Ainsi, selon les membres du bureau exécutif du Restic, les prochains déploiements des réseaux mobiles de la 4G et le développement fulgurant des applications ; la télémédecine, le télé-enseignement, et la dématérialisation ou numérisation des procédures surtout administratives, etc. sont autant de raisons qui justifient la tenue prochaine d’un Conseil présidentiel.

C’est pourquoi, le Rassemblement des entreprises du secteur des Tic appelle donc les autorités à une démarche accélérée et inclusive tout en s’appuyant sur l’expérience déjà acquise par notre pays dans le domaine de l’économie numérique. Le Restic espère que la tenue de cette rencontre pourra permettre au Sénégal d’avoir à l’arrivée une vision novatrice, capable de booster l’économie nationale.

Mamadou Diallo

(source : Enquête, 11 janvier 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)