twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Conseil des ministres des TIC de la CEDEAO à Accra Afrique de l’Ouest

samedi 31 juillet 2010

Les ministres des pays membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) chargés des Technologies de l’information et de la communication (TIC) tiennent un conseil, samedi dans la capitale ghanéenne, Accra, pour la conception d’un document stratégique en vue de mettre en place un vaste réseau (ECOWAN) couvrant la sous-région, a annoncé vendredi la Commission de la CEDEAO.

ECOWAN est estimé à un coût de 100 millions de dollars et donnera une plate-forme commune pour des échanges permanents d’informations afin d’améliorer la productivité, développer des opportunités pour le partage des expériences et la promotion d’une intégration sous- régionale.

L’infrastructure de ECOWAN, qui est présentement développée par la Commission de la CEDEAO, est une plate-forme de gouvernance électronique du secteur public qui sera un lien entre la Commission, les autres institutions de la CEDEAO et des bureaux affiliés aux Etats membres.

Les infrastructures, le renforcement de capacités, les opérations ainsi que l’entretien, le suivi et l’évaluation seront ses principaux domaines de compétence.

Les ministres vont aussi réfléchir sur un rapport d’une rencontre précédente des experts qui s’est tenue lundi dernier à Accra et qui a fait des propositions d’une structure de gestion et de gouvernance de ECOWAN, ainsi que de ses activités.

La stratégie d’application doit commencer par la mise en place d’un comité directeur, la plus haute instance de prise de décisions, composée des ministres des TIC des pays membres, un comité d’exécution de projets comprenant les parties prenantes et les experts des TIC de la sous-région et enfin une Unité d’exécution de projets basée au siège de la Commission de la CEDEAO.

(Source : Pana, 31 juillet 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik