twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo : les travaux de réparation du câble WACS sectionné le 11 juin dernier, débutent la semaine prochaine

vendredi 16 juin 2017

Selon l’administrateur général de Congo Telecom, Akouala Akoula, les travaux de réparation du câble sous-marin de fibre optique WACS, sectionné le 11 juin dernier, débutent la semaine prochaine.

« Un bateau en provenance du Cap, en Afrique du sud depuis le 13 juin, arrive à Pointe- Noire le 19 juin. Les opérations de maintenance du câble sous-marin vont commencer probablement le 20 juin prochain », a expliqué le patron de l’opérateur historique chargé de la gestion de l’infrastructure congolaise de fibre optique.

D’après la plateforme d’information journaldebrazza, l’administrateur général de Congo Telecom a également indiqué que la « coupure du câble a d’abord touché sa partie cuivre, l’endroit où passe le courant pour alimenter les répéteurs en mer. C’est pour cela que nous avons bloqué l’équipement de notre côté, pour être alimenté par le Cameroun ». Le responsable a ajouté que ses équipes techniques sont à pied d’œuvre pour le rétablissement du service, en attendant l’opération de maintenance programmée par le consortium WACS.

S’exprimant sur l’interruption « accidentelle » de l’accès à Internet au Congo par le câble WACS, Thierry Moungalla, le ministre de la communication et des médias, porte-parole du gouvernement, a déclaré, le 15 juin 2017, qu’« il n’y a pas d’autres explications que celles-là, il n’y a pas de malices, il n’y a pas d’autres événements qui pourraient expliquer cet incident ».

En attendant la réfection de la fibre optique qui peut prendre 2 à 7 semaines, les opérateurs télécoms présents sur le marché télécoms congolais, ont mis en place des solutions alternatives pour répondre à la demande en connectivité de leurs consommateurs.

(Source : Agence Ecofin, 16 juin 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)