twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo : la stratégie nationale de développement de l’économie numérique officiellement approuvée par le gouvernement

mardi 7 mai 2019

La République du Congo va pouvoir accélérer sa croissance par les technologies de l’information et de la communication. La stratégie nationale de développement de l’économie numérique, plan directeur de cette transformation socio-économique, a été approuvée par le gouvernement réuni en Conseil des ministres, le 02 mai 2019. Le décret y afférent sera promulgué d’ici peu.

Selon Léon Juste Ibombo (photo), le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, la stratégie définit la vision numérique du Congo jusqu’en 2025. Elle s’articule autour de trois piliers que sont : l’e-citoyen avec son ensemble de services et contenus numériques pour le grand public ; l’e-gouvernement, s’agissant de l’ensemble des services et contenus numériques pour le gouvernement et les administrations publiques ; l’e-business comportant l’ensemble de services et contenus numériques pour les entreprises.

En termes d’objectifs à atteindre, la stratégie nationale de développement de l’économie numérique vise notamment à favoriser un accès équitable aux services numériques pour tous les citoyens ; développer de nouvelles compétences et des activités innovantes créatrices de valeur ajoutée ; moderniser les usages et les pratiques des services publics et développer les contenus numériques ; mettre en place les principes d’une bonne gouvernance du numérique ; garantir la sécurité et la protection de la vie privée des utilisateurs ; engager le Congo vers l’innovation numérique pour en faire une cyber-référence en Afrique centrale.

C’est depuis le début d’année 2018 que le Congo travaille sur sa stratégie nationale de développement de l’économie numérique. Après son élaboration, les acteurs du secteur du numérique avaient d’abord procédé à sa validation en mars 2018 au cours d’un atelier. Le document devait ensuite être présenté aux différents échelons du gouvernement.

(Source : Agence Ecofin, 7 mai 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)