twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo : Léon Juste Ibombo donne deux mois aux opérateurs pour améliorer la qualité de service

lundi 11 septembre 2017

Le ministre Congolais des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique du Congo Léon Juste Ibombo durcit le ton face aux opérateurs de téléphonie mobile présents sur le marché congolais. Au cours d’une rencontre avec les opérateurs des communications électronique à Brazzaville le 11 septembre 2017, le ministre est revenu sur la récurrence des plaintes liées à la mauvaise qualité du service, et a rappelé aux opérateurs qui c’est une obligation pour eux de fournir un service de bonne qualité.

« Il m’est revenu que moult consommateurs se plaignent de cette qualité de service. Le gouvernement de la République, par ma voix, tient à souligner que la qualité de services est une exigence non négociable. Les consommateurs doivent disposer d’un service normal et adéquat, tant sur la voix que sur la data, qui n’est rien d’autre que la contrepartie d’un service acheté tel que le paiement de leurs cartes de recharges, entre autre. Il vous revient de toujours garder à l’esprit que la qualité de service est un indicateur de performance qui vous incombe », précise Léon Juste Ibombo.

Dans la foulée, le ministre Ibombo se veut plus menaçant, et donne deux mois aux différents opérateurs pour rétablir la bonne qualité de service : « Je vous enjoins de tout mettre en œuvre pour améliorer ce service dans un délai de 2 mois, et ce pour le bien de nos populations. Si rien n’est fait au terme de ce délai, le Gouvernement sera amené à prononcer à votre endroit des sanctions prévues par la réglementation en vigueur, notamment, la réduction de la durée de vos licences respectives », avertit le ministre.

Léon Juste Ibombo a également profité de sa rencontre avec les opérateurs et fournisseurs de solutions de communications électroniques pour leur rappeler que le paiement de leurs redevances est une obligation légale, et elle doit se faire conformément aux textes en vigueur et de façon régulière.

(Source : TIC Mag, 11 septembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)