twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo Brazza : Le gouvernement lance un appel à propositions pour l’élaboration de sa stratégie de développement numérique

jeudi 19 octobre 2017

En République du Congo, le gouvernement souhaite accélérer l’implémentation d’une économie numérique. A cet effet, le ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique a annoncé son intention de doter le pays d’une stratégie nationale de développement de l’économie numérique. Une stratégie pour laquelle il a lancé un appel à contributions en vue de son élaboration.

Selon le ministère congolais en charge de l’Economie numérique, cette stratégie sera assortie d’un plan d’actions pour la période 2017-2021. « Un appel à contributions publiques est lancé afin de recueillir les apports des professionnels, experts et consommateurs du secteur, dans leur diversité et richesse, d’idées, d’intérêts, de potentialités et de compétence. Toutes les contributions reçues seront compilées et rendues disponibles en ligne sur le site du ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique. Les contributions pertinentes seront exploitées dans le cadre de la rédaction du document stratégique », précise le ministère.

Pour Léon Juste Ibombo, le ministre congolais des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, l’objectif est de faire du développement technologique et numérique un levier majeur pour la compétitivité des entreprises, l’attractivité du Congo en matière d’investissements directs et la diversification de l’économie dans un contexte de chute du prix du cours des matières premières.

Plus encore, contrairement aux autres pays qui ont choisi de confier ce travail à des cabinets internationaux, le Congo a fait confiance aux différentes expertises congolaises du pays et même de la diaspora. « C’est un appel lancé à tous les Congolais pour mettre en place un plan d’actions. Généralement, quand un cabinet est sélectionné pour faire ce genre de travail, il s’appuie sur des structures locales de l’écosystème pour recueillir leurs avis et cela coûte de l’argent au contribuable. Notre ambition c’est de faire en sorte que ce soit des Congolais eux-mêmes qui contribuent à l’élaboration de la stratégie de développement de l’économie numérique de notre pays. Cela va non seulement minimiser les coûts, mais va également permettre au maximum de Congolais de contribuer au développement de l’économie numérique », confie le ministre à TIC Mag.

Toutes les contributions reçues seront compilées et rendues publiques en ligne sur le site du Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique. Les contributions pertinentes seront exploitées dans le cadre de la rédaction du document stratégique. Ceux qui désirent participer à cette opération qui permettra de poser les bases d’un écosystème numérique vecteur de développement du Congo sont invités à déposer leurs contributions en cliquant ici.

(Source : TIC Mag, 19 octobre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)