twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Conflit Sonatel - Global Voice : Les ‘machinations’ qui entourent le dossier

vendredi 17 septembre 2010

Le face-à-face tant attendu entre la Société nationale de télécommunications (Sonatel) et la société Global Voice, initialement prévu hier jeudi, n’a pas eu lieu. La justice devait trancher le différend, mais le dossier n’a pas été enrôlé. A cet effet, la non tenue de la bataille judiciaire serait due à un ‘dysfonctionnement du parquet’.

Suffisant pour que l’avocat Demba Ciré Bathily manifeste son courroux par rapport à la non évocation du dossier Sonatel contre Global Voice à l’audience : ‘Il faut que ces gens cessent de nous faire perdre du temps. Ils nous ont donné un premier rendez-vous et ils n’étaient pas là. Aujourd’hui, ils ont fait défaut prétextant qu’il y a un problème d’enrôlement alors qu’il y a près de 200 affaires qui étaient appelées à cette audience. Cela montre une forme de dérobade qui ne dit pas son nom. Mais l’avenir nous édifiera. Nous sommes là et nous les attendons de pied ferme. Toutes les machinations qui entourent cette affaire vont être révélées petit à petit. La vérité va éclater aux yeux des Sénégalais. Qu’ils cessent de nous divertir. Nous avons d’autres choses à faire’.

La sortie médiatique du vice-président de Global Voice, Serigne Ben Niang, il y a deux mois, a motivé la plainte de la Sonatel. Dans l’interview accordée à des journaux de la place, Serigne Ben Niang soutenait qu’‘un voleur ne peut crier au voleur ou accuser quelqu’un d’autre de voleur’. En clair, dans les propos incriminés, le vice président de Global Voice estimait que la Sonatel ne veut pas que la société Gobal Voice contrôle les appels internationaux. Les avocats de la Sonatel se trouvent ainsi dans l’obligation de reprendre la citation pour que la date de l’audience soit fixée.

Pape Ndiaye

(Source : Wal Fadjri, 17 septembre 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)